Les lauréats des prix littéraires 2021

Les lauréats des prix littéraires 2021

Crédit Photo : Olga Tutunaru via Unsplash

Les heureux vainqueurs des prestigieux prix Goncourt et Renaudot étant enfin connus, il est temps pour Roster Con de faire le point sur les lauréats des principaux prix littéraires pour l’année 2021. Des lauréats auxquels vous ne pourrez échapper en librairie.

Prix Goncourt 2021 : Mohamed Mbougar Sarr pour « La Plus Secrète Mémoire des hommes » : Paris, 2018. Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, rencontre sa compatriote Siga D. La sulfureuse sexagénaire lui transmet Le labyrinthe de l’inhumain, un livre paru en 1938 et écrit par un certain T.C. Elimane. Fasciné, Diégane part sur les traces de cet homme mystérieux.


Prix Goncourt du premier roman 2021 : Emilienne Malfatto et « Que sur toi se lamente le Tigre » : Dans l’Irak rural déchiré par des combats, la narratrice aime Mohammed en secret. Quand celui-ci meurt sous les obus, elle est enceinte. Son destin est alors inéluctable : elle sera tuée par Amir, son frère aîné, dépositaire de l’autorité masculine depuis le décès de leur père. Ce crime doit laver l’honneur de la famille, qui approuve en pleurs et en silence.


Prix Renaudot 2021 : Amélie Nothomb avec « Premier sang » : Rendant hommage à son père décédé pendant le premier confinement imposé durant la pandémie de Covid-19, l’écrivaine prend pour point de départ un événement traumatisant de la vie du défunt pour se plonger dans ses souvenirs d’enfance. Alors qu’il est militaire et qu’il négocie la libération des otages de Stanleyville au Congo, Patrick Nothomb se retrouve confronté de près à la mort.


Grand Prix du Roman de l’Académie française 2021 : François-Henri Desérable pour « Mon maître et mon vainqueur » : Un écrivain est convoqué par un juge d’instruction suite à l’arrestation de son meilleur ami, Vasco. Le juge lui montre les poèmes écrits par ce dernier. Le narrateur livre alors les détails de l’histoire passionnelle et tourmentée entre Vasco et Tina.


Prix Femina et Prix Landerneau des Lecteurs 2021 : « S’adapter » de Clara Dupont-Monod : Dans les Cévennes, l’équilibre d’une famille est bouleversé par la naissance d’un enfant handicapé. Si l’aîné de la fratrie s’attache profondément à ce frère différent et fragile, la cadette se révolte et le rejette.


Prix Medicis 2021 : « Le Voyage dans l’Est » de Christine Angot : Miroir de l’oeuvre « Un amour impossible », ce roman aborde l’inceste en creusant le point de vue de l’enfant, puis de l’adolescente et de la jeune femme victime de son père.


Prix Interallié 2021 : Mathieu Palain pour « Ne t’arrête pas de courir » : De chaque côté du parloir de la prison, deux hommes se font face pendant deux ans, tous les mercredis. L’un, Mathieu Palain, est devenu journaliste et écrivain, alors qu’il rêvait d’une carrière de footballeur. L’autre, Toumany Coulibaly, cinquième d’une famille malienne de dix-huit enfants, est à la fois un athlète hors norme et un cambrioleur en série. Quelques heures après avoir décroché un titre de champion de France du 400 mètres, il a passé une cagoule pour s’attaquer à une boutique de téléphonie.


Prix littéraire du Monde : « Jacqueline Jacqueline » de Jean-Claude Grumberg : Durant la réception internationale de La plus précieuse des marchandises, l’auteur perd celle qui est son épouse depuis soixante ans. Il s’adresse ici à la disparue, tentant de lui révéler ce qu’il n’a pas pu ou osé lui dire.


Prix du Livre France Inter : Hugo Lindenberg et son roman « Un jour ce sera vide » : Un été en Normandie, un garçon arpente la plage où il rencontre un autre enfant de son âge nommé Baptiste. Une amitié se noue rapidement entre les deux mais le narrateur est intimidé par leurs différences. Baptiste mène une vie heureuse dans une belle maison avec des parents parfaits. Tandis que lui vit avec sa grand-mère immigrée et une tante odieuse.


Fauve d’Or d’Angoulême : « L’accident de chasse » de David L. Carlson et Landis Bair : Chicago, 1959. Quand le jeune Charlie emménage chez Matt, son père aveugle, il est persuadé que celui-ci a perdu la vue à cause d’un accident de chasse. Mais le jour où un flic sonne chez eux, Matt choisit de révéler la vérité…


Grand Prix RTL-Lire : Jean-Baptiste Andrea pour « Des diables et des saints » : Joseph joue du piano dans les lieux publics en attendant quelqu’un. Des années auparavant, il était devenu orphelin suite à un accident d’avion et avait été envoyé au pensionnat religieux des Confins. Là-bas, il avait fait la rencontre de Rose, une jeune fille de son âge, avec qui il rêvait de s’enfuir.


Grand Prix des Lectrices Elle Roman 2021 : Colum McCann et son ouvrage « Apeirogon » : Un Palestinien et un Israélien, tous deux victimes du conflit qui oppose leurs pays, tentent de survivre après la mort de leurs filles, Abir Aramin et Smadar Elhanan. Ensemble, ils créent l’association Combattants for peace et parcourent la planète pour raconter leur histoire et susciter le dialogue.


Prix du roman Fnac : « Le fils de l’homme » de Jean-Baptiste Del Amo : Après une longue disparition, un homme vient chercher sa femme et son fils pour les emmener vivre aux Roches, une ferme coupée du monde dans la montagne. Mais son épouse attend l’enfant d’un autre, la maison est délabrée et l’homme est seul pour faire les travaux. Peu à peu, il sombre dans la folie, rongé par la jalousie et hanté par son passé.


Prix Nobel de Littérature 2021 : l’auteur Abdulrazak Gurnah, originaire de Tanzanie, a déjà écrit dix romans. Il a été récompensé cette année pour sa « narration empathique et sans compromis des effets du colonialisme ». Parmi ses œuvres, citons « Paradis », « Près de la mer » et « Adieu Zanzibar ».

0 Comments
Articles Littérature / Comics récents
Les sorcières envahissent nos écrans
Jack Reacher s’installe dans votre salon
La sélection littéraire du mois : décembre 2021
Un roman et un guide sur le phénomène « Sex Education »
La saga Millenium n’est pas terminée !
Articles Littérature / Comics populaires