Trouvez un événement

Grand Prix Poésie RATP : les 11 lauréats dévoilés

Grand Prix Poésie RATP : les 11 lauréats dévoilés

Publié le 3 juillet 2017 par - Crédit Photo : DR

Cette année, ils étaient plus de 9500 à tenter leur chance au Grand Prix Poésie RATP. Ils sont finalement 11 à avoir le privilège de voir leurs poèmes affichés dans l’ensemble du réseau. Coup d’œil sur le palmarès dont le jury était présidé par le critique littéraire Auguste Trapenard.

Ils s’appellent Julien, Serge, Evelyne, Anaëlle, Enora ou encore Nicolas. Ils ont entre 8 et 72 ans. Ils sont encore sur les bancs de l’école, retraités, conférenciers ou enseignants. Ils vivent en Île-de-France, en Nouvelle-Aquitaine ou en Occitanie. Leur point commun ? Ils figurent parmi les 11 lauréats du Grand Prix Poésie RATP. Présidé cette année par le journaliste et critique littéraire Auguste Trapenard, ledit prix a comptabilisé pas moins de 9500 participants. Une centaine de finalistes sera édité dans un recueil publié en partenariat avec les éditions Gallimard, qui sera offert aux voyageurs durant l’été.

Le plein de poésie

Les 11 lauréats du Grand Prix Poésie RATP vont voir leurs poèmes affichés sur l’ensemble du réseau pendant les deux mois d’été. Ils deviendront ainsi les poètes les plus lus de France avec plus de 12 millions de lecteurs potentiels chaque jour. Aya Chouat s’est vu décerner le Grand Prix du Jury, tandis qu’Anaëlle Southiphong a décroché le Grand Prix Enfant. Le Grand Prix Jeunes est revenu à Tamara Manceron et le Grand Prix Adultes, à Julien Transy.

Articles Littérature / Comics récents

L’âge d’or : Prix BD Fnac France Inter
La BD jeunesse américaine débarque en France
Shadow and Bone débarque sur Netflix
Hellfest Inferno : le Prix littéraire des métalleux pour les métalleux
Les adaptations littéraires attendues en 2019

Articles Littérature / Comics populaires

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »
justo fringilla dolor at eleifend neque. Curabitur luctus Aliquam vulputate,