Mary Higgins Clarks : la reine du crime tire sa révérence

Mary Higgins Clarks : la reine du crime tire sa révérence

Crédit Photo : Rhododendrites [CC BY-SA]

Après MC Beaton au mois de décembre, c’est au tour de la grande romancière Mary Higgins Clarks de s’éteindre. A 92 ans, c’est un monument du polar auquel il faut dire adieu.

« Nous n’irons plus au bois », « La mariée était en blanc », « La nuit est mon royaume » font partie de la très longue bibliographie de Mary Higgins Clark. Des livres désormais orphelins puisque la papesse du polar vient de s’éteindre, à l’âge de 92 ans. Morte de vieillesse en Floride, l’auteure a écrit plus d’une cinquantaine de best-sellers. En France, elle fut même sacrée chevalier des arts et des lettres en 2000, par le ministre de la culture.

Une auteure de renommée mondiale

Aux Etats-Unis, Mary Higgins Clarks est un empire à elle toute seule, avec plus de 100 millions de livres vendus. En France, ce chiffre s’élève à 25 millions. Chaque année, l’écrivaine vendrait pas loin de 4 millions de polars dans le monde. Son décès devrait amplifier les ventes en 2020, d’autant plus qu’il resterait, selon certaines sources, des histoires encore inédites dans les tiroirs.

Publié le 1 février 2020 par - Dernière mise à jour le 1 février 2020

Articles Littérature / Comics récents

La France déclare son amour à la bande dessinée
Dan Fogler, Kaamelott, Seiji Mizushima, … : le plein d’annonces pour Paris Manga & Sci-Fi Show 29
Bubble App : l’appli chouchou des lecteurs de BD
10 romances pour retomber amoureux
« Tous nos jours parfaits » sur Netflix

Articles Littérature / Comics populaires

A vos commentaires

libero lectus eleifend venenatis ut massa nec quis nunc id, diam leo