Emy Taliana : « Chanter Start the Wave devant Dominique Provost-Chalkley était incroyablement émouvant »

Emy Taliana : "Chanter Start the Wave devant Dominique Provost-Chalkley était incroyablement émouvant"

Crédit Photo : VickyB, dutchstarbuck

Artiste et fan de Wynonna Earp, Emy Taliana, s’est fait connaitre il y a de cela quelques mois en publiant des vidéos d’elle, reprenant en musique des titres diffusés dans la série. Véritable carton sur les réseaux sociaux, elle a su mêler avec brio ses passions pour devenir incontournable dans la famille des Earpers. Récemment invitée à la Earper Con UK (convention londonienne dédiée à la série Wynonna Earp) pour y donner un concert, Emy a accepté de revenir avec nous sur sa folle aventure « Wynonna Earp » et cette nouvelle amitié qu’elle a tissé avec Dominique Provost-Chalkey, l’actrice jouant la douce Waverly dans la série.

Peux-tu nous raconter comment est venu cet intérêt pour la série Wynonna Earp ?

Je regarde assez peu de séries à vrai dire, mais quand j’en aime une, je l’adore en général. Des amies m’ont dit « Emy, toi qui es fan de Buffy, tu devrais regarder Wynonna Earp, tu vas adorer ». Et voilà, je suis me fait alpaguer. J’ai d’abord craqué pour la musique, je me suis dit « wow » si la série est aussi bien que la musique, c’est bon j’embarque. Ce qui me plait dans Wynonna Earp, avant toute chose, c’est que ce sont des personnages féminins qui ont les rôles principaux. On touche à la profondeur de la femme avec ses réussites, ses échecs, ses peurs et ses cicatrices et on nous apprend aussi que c’est ok de se sentir perdue ou vulnérable, que ça ne fait pas de nous de mauvais êtres humains. Wynonna (Melanie Scrofano) est un personnage féminin fort et elle n’est pas la seule. Waverly (Dominique Provost-Chalkley), Nicole (Katherine Barrell), Mama Earp, Mercedes (Dani Kind)… il y a tant de personnages si complexes et riches. On ne voit pas assez souvent ce genre de rôle joué par des femmes à l’écran selon moi.

Il y a plusieurs mois, tu as commencé un challenge musical sur les réseaux sociaux en publiant des vidéos de cover de titres entendus dans la série. Comment en as-tu eu l’idée ?

Et bien ce n’était pas du tout prémédité contrairement à ce qu’on pourrait croire ! J’ai vu sur Twitter que la série connaissait quelques soucis pour lancer le tournage de la saison 4, le hashtag « #FightforWynonna » s’est rapidement lancé et je me suis juste dit que j’avais envie d’apporter mon soutien en postant une cover du titre qui passe pendant le premier baiser de Nicole et Waves, simplement pour le fun. Et la, Emily Andras, la créatrice de la série, l’a presque immédiatement retweeté et commenté donc ça a buzzé tout de suite. Mon téléphone fumait tellement je recevais de notifications (rires).


Du coup, deux jours après, j’ai repris le générique de la série, et là Tim Rozon (Doc Holliday) l’a retweeté, et pareil ça a buzzé. Je ne m’y attendais clairement pas, et cette vague d’amour m’a inspiré. J’ai donc eu envie de soutenir ce mouvement à ma façon, c’est à dire par la musique. Cette série a changé ma vie sur plein de points, j’avais envie de contribuer à son retour. Les fans m’ont accueilli dans leur famille si vite, je me suis pris une vague de bienveillance d’un coup, ça m’a encouragé à continuer.

A quel moment as-tu senti que ça prenait de l’ampleur ?

Très rapidement à vrai dire, je m’étais dit que j’allais en faire une par jour et que je tiendrais peut-être 10 jours… (Emy était  en tournée en même temps, ndlr) et aujourd’hui je suis au jour 75. C’est dingue cette aventure!

En avril, tu as officialisé ta participation à la EarperCon UK. Comment se sont fait les contacts avec l’organisme ?

Ils ont été si chaleureux ! J’ai reçu un message me disant que beaucoup de fans réclamaient ma présence à la EarperCon UK, qu’ils voulaient un concert. J’ai été si touchée de voir que ça venait des fans, c’était complètement fou, j’ai cru que mon cœur allait exploser.

Quelques mois plus tard, Katherine Barrell et Dominique Provost-Chalkley étaient à Paris pour la convention Our Stripes Are Beautiful. On a appris que Dominique était venue te voir la veille, au concert que tu donnais à Paris…

Ouiii oh la la quel souvenir incroyable, je n’oublierai jamais ce moment. En fait, j’ai pris le temps quelques jours avant le concert, de lui envoyer un petit mail pour la prévenir de mon show. Je n’avais pas eu de réponse mais j’avais confiance en la vie… Plus tard, elle a raconté en convention à la Nouvelle Orléans qu’elle a eu un super bon feeling quand elle a lu mon message, elle s’est dit « je vais y aller! ».

J’étais en train de jouer, je finissais un titre, et là je tourne la tête et je la vois, grand sourire me faisant « heyyy!! ». Elle avait le sourire jusqu’aux oreilles, elle s’est installée juste en face de moi et a écouté mon show jusqu’à la fin. Elle chantait, elle dansait, c’était vraiment un moment magique. Et depuis nous sommes devenues amies.

Pour revenir sur la EarperCon UK, peux-tu nous raconter comment s’est déroulé ton week-end ?

L’organisme m’a accueilli d’une manière extraordinaire. Les fans ont été incroyables et n’arrêtaient pas de me dire qu’ils avaient hâte d’être au concert. L’organisme m’a même fait faire le tour des tables le vendredi soir en même temps que les acteurs afin de rencontrer les fans. J’étais si nerveuse. Je me disais qu’ils n’allaient pas savoir qui j’étais ou ne pas être intéressés de me rencontrer, je ne me sentais pas légitime et puis ce fut tout le contraire, ils ont été si gentils et curieux.

Peux-tu nous décrire ton ressenti avant, pendant et après le concert ?

J’étais tellement nerveuse. Heureuse, mais nerveuse. Peur de mal faire, peur de me planter… et en fait, ce fut l’un des meilleurs concerts de ma vie. Le public était chaud bouillant, heureux d’être là, ils chantaient, dansaient, participaient, allumaient leurs lumières de téléphone. Rien qu’en y repensant j’ai de nouveau les larmes aux yeux. Ils ont été d’autant plus investis quand j’ai présenté mes propres titres, j’étais si stressée, et j’ai ressenti tant d’amour venant d’eux. Pendant la séance de dédicaces (qu’Emy a donné le lendemain du concert, ndlr), les fans avaient l’air d’avoir passé une soirée aussi merveilleuse que moi alors j’étais rassurée et comblée.
Hormis Dominique, le cast de Wynonna Earp n’était pas présent, mais le lendemain Kat est arrivée, m’a serrée dans ses bras et m’a dit qu’elle avait entendu que j’avais été incroyable et qu’elle était dégoûtée d’être si fatiguée, elle voulait absolument voir mon show. Et Mélanie pareil, elle s’est excusée de ne pas être venue mais m’a promis qu’elle viendrait me voir car Dom leur en parle beaucoup apparemment (rires) !

Pour revenir sur la présence de Dominique Provost-Chalkley à ton concert, comment t’es-tu sentie de l’avoir en face de toi pendant ton show ?

Ça faisait longtemps que je savais qu’elle venait mais les fans n’étaient pas au courant donc ça leur a fait une jolie surprise ! C’était extrêmement rassurant pour moi de l’avoir en face de moi. Elle me donnait une énergie terrible, elle était presque plus à fond que tout le monde. Et surtout, elle était extrêmement émue sur la plupart des titres. Ceux de Wynonna Earp bien sûr, mais aussi les miens qu’elle connaissait déjà pour la plupart. Elle était avec moi 15 minutes avant le show pour m’aider à déstresser, c’est vraiment un être humain incroyable je suis ravie que l’univers nous ait réunies.

Quel a été l’accueil des fans de la série à ton égard pendant la convention ?

Ils ont été d’une douceur et d’une bienveillance, c’était magique. Je n’ai jamais connu un fandom autant dans l’acceptation et la tolérance. Beaucoup m’ont remercié pour ce que je partageais sur Twitter, et pour le concert. C’était fou, et cette séance dédicace était remplie d’amour, de câlins, de photos, c’était magique. Dom était là d’ailleurs, elle m’a demandé si elle pouvait venir, elle voulait que l’on vive cette magie ensemble !

Est-ce que tu aurais une anecdote à nous raconter sur le week-end ?

Hum… une anecdote… 5 minutes avant le show, Dominique était en train d’essayer de nous apprendre à Flo, mon bassiste, et moi sa chorégraphie mythique qu’elle fait dans la scène de cheerleading dans la saison 2, et j’ai une vidéo de ça (rires) !

Tu as sorti ton album à la même période que l’événement avec notamment ce titre Start The Wave en référence au mouvement de Dominique. Comment as-tu crée ce titre ?

L’album est sorti pile 2 jours après, avec ce fameux titre « Start the wave » que j’ai joué pour la 1ère fois à Londres justement. J’ai découvert son mouvement il y a quelques mois, elle transmet plein de clés pour aider au changement positif que ce soit pour la planète ou pour devenir un meilleur être humain tout simplement. Ça m’a profondément inspiré, j’ai écrit et composé ce titre, avec une ambiance joyeuse et rassembleuse (je l’espère!!). Dom a été profondément touchée par ce titre et en discutant, je me suis rendue compte que je n’avais pas envie de me faire de l’argent avec ce titre. J’en ai donc longuement parlé avec Dominique cet été, et on a décidé que les droits perçus irait directement à Start the wave. Du coup, pendant le concert j’ai joué ce titre, les Earpers l’ont magnifiquement accueilli et ont beaucoup chanté. Et Dom, elle, a pleuré pendant tout le titre (rires). C’était incroyablement émouvant.

A-t-elle donné son avis pendant la création du titre ?

Je lui ai envoyé une fois qu’il était terminé, et elle était emballée et très touchée. Le soir du show elle chantait les paroles, quoi de mieux?

Avez-vous l’intention de travailler dans le futur ensemble ? Peut-être sur un projet musical ?

Oui, on adorerait travailler ensemble musicalement. Ça fait des semaines qu’on se le dit, il faut juste trouver le moment. On sait, elle et moi que ça va venir, on laisse faire l’univers.

Dominique revient à Paris pour la convention For the Love of Fandoms en novembre. Peut-on espérer un concert de ta part pendant la convention ? Peut-être une participation de Dominique ?

Pour un concert ce n’est pas moi qui décide, il faut voir avec Empire Conventions! Je vois sur Twitter que beaucoup de fans le demandent, c’est vraiment adorable !
Et pour une participation de Dom, haha on verra !

Enfin, peux-tu nous parler un peu de tes projets futurs dans la musique. D’autres conventions ? Des dates en France peut-être ?

Oh merci pour cette question! Et bien oui, avec la sortie de cet album il se passe beaucoup de choses! Déjà il est dispo sur toutes les plateformes donc go go !! (rires)
Je serai en tournée aux côtés de Lorie Pester en 2020 en France. Et concernant Wynonna Earp, oui!!! C’est officiel, je serai en concert en juin 2020 en Californie! Je ne suis que joie! D’autres projets sont en cours mais je n’ai pas encore le droit d’en parler…mais croisez les doigts pour moi. Merci pour cette interview en tout cas, c’était un bonheur de parler des ces moments si magiques! Merci Roster Con !

Publié le 27 septembre 2019 par - Dernière mise à jour le 27 septembre 2019

Cet article parle de...

Articles Actus récents

Amazon Prime Video : un panel Star Trek Picard et des avant-premières en bonne compagnie durant le Comic Con Paris 2019
MCM soufflera ses 30 bougies au Comic Con Paris
SKAM France : Maxence Danet-Fauvel présent à la convention Wicked is Good
Gustaf Skarsgård (Vikings, Westworld) participera au Comic Con Paris 2019
Sophia Bush (Les Frères Scott, Chicago PD) à Paris en novembre pour rencontrer ses fans

Articles Actus populaires

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »