« Eloge du cygne » ou le roman confiné

Crédit Photo : DR

Après « Une semaine à l’UCPA – manuel pratique », David Chapon s’est lancé dans l’écriture de son tout premier roman, baptisé : « Éloge du cygne ». Confinement oblige, l’auteur a été inspiré par la pandémie, ce qui lui a réussi.

Le bandeau sur le roman est sans appel : « Amour, canard et virus – Prix Confiné 2020″. Cet ouvrage, c’est celui de David Chapon. Un premier roman qu’il a écrit et fait corriger en pleine crise du Covid-19, en France. Il faut dire que l’auteur n’en est pas à son premier coup d’essai, puisqu’il a déjà publié « Une semaine à l’UCPA – manuel pratique », l’été dernier, sous le pseudonyme de Jules Canard. Mais cette fois-ci, c’est différent. David Chapon nous embarque dans une romance sur fond de virus.

Une romance contemporaine

Disponible pour le moment sur le site d’Amazon en version numérique, « Eloge du cygne » raconte l’histoire d’Elena, jeune cardiologue aux origines roumaines (dit aussi le cygne), et Nicolas, un écrivain contemplatif (le fameux canard). Alors qu’ils viennent de se rencontrer et commencent à s’aimer, un virus provenant de Chine met leur quotidien à rude épreuve. Le roman, plutôt léger malgré la gravité du thème, met en exergue ce que les Français ont vécu durant deux mois. Deux mois de confinement, de maladie, d’hôpitaux saturés et de retournement de situation. Réaliste, court mais percutant « Eloge du cygne » fait partie des ouvrages nés pendant une période peu ordinaire, et qui, de par son sujet, marquera très probablement les esprits.

0 Comments
Articles Littérature / Comics récents
Justin Hartley à l’affiche de « The Never Game »
Et si on se faisait une soirée Hunger Games ?
L’œuvre de Michael Connelly dans l’œil de Netflix
Rentrée littéraire de janvier : 10 titres à dévorer
Wevents Production annonce une convention sur la série La Chronique des Bridgerton
Articles Littérature / Comics populaires
A vos commentaires