Skam France : retour sur le panel de Maxence Danet-Fauvel et Axel Auriant durant la Dream It At Home 4

Crédit Photo : DR

Ce samedi 3 octobre 2020, Dream It Conventions a fait plaisir aux fans de SKAM France en réunissant le duo Axel AuriantMaxence Danet-Fauvel à l’occasion de sa convention virtuelle Dream It At Home 4. Comme à son habitude, le duo qui interprète respectivement Lucas et Eliott a mis l’ambiance tout au long de leur panel de 30 minutes. Au programme, jonglage avec Maxence, Axel déguisé en Spider-Man et de nombreux fous rires. Mais ce fut également l’occasion de répondre aux questions de leurs fans sur de nombreux sujets. Petite sélection de leurs réponses.

SKAM France, un projet inoubliable

Que ce soit Axel Auriant ou Maxence Danet-Fauvel, ils sont extrêmement fiers d’avoir pris part à SKAM France. Axel cite l’adaptation française sans hésitation comme le projet dont il est le plus fier et précise : “J’espère un jour retrouver quelqu’un ou tout du moins retourner avec Maxence parce que sur les tournages, cette relation qu’on a eue, j’en prends conscience d’autant plus en tournant et en ayant beaucoup de projets aujourd’hui, enfin beaucoup on s’entend, en travaillant aujourd’hui que c’était un truc très particulier et que sur les tournages la plupart du temps ça ne se passe pas comme ça même si tu t’entends bien avec tes partenaires. Cette alchimie qu’on a eue tous les deux et cette connexion vraiment cosmique est assez sidérante. J’espère la retrouver un jour et surtout j’espère retourner avec Maxence un jour. C’est vrai que c’est une vraie chance qu’on a eue et il y a eu un truc qui s’est passé et ce tournage là je m’en souviendrais toute ma vie. Si vous saviez comme c’est passé vite.”

Maxence acquiesce : “Je suis entièrement d’accord avec ce qu’Axel vient de dire. Ca a été incroyable de tourner avec lui, j’ai rarement même jamais je pense dans ma toute jeune carrière trouvé de personnes qui avaient autant de respect pour le métier d’acteur. La saison 3 de Skam France c’est le projet dont je suis le plus fier parce que c’est le projet qui a eu le plus d’impact sur les autres aussi. […] La saison 3 c’est notre bébé, c’est notre rencontre à nous 2, c’est la rencontre avec David, c’est mon premier tournage, c’est…”. Axel le coupe “c’est plus qu’un tournage. Il y avait un truc sur le moment qui était exceptionnel, d’une connexion entre David, Maxence et moi qui était cosmique et absolument magnifique et que je souhaite retrouver un jour. On était peut-être porté par une telle énergie par ce tel projet, c’était incroyable. […] Je me souhaite de revivre ça un jour mais on a eu extrêmement de chance de vivre ça dans notre carrière.”

Leurs réactions lorsqu’ils ont été choisis pour SKAM France

Maxence avouera avoir été mort de trouille quand il a obtenu le rôle d’Eliott. De son côté, Axel indique que “personne n’avait vu la version norvégienne” dans la distribution avant le tournage et ajoute : “C’est vrai que c’était un nouveau projet très excitant […] On s’est vraiment rendu compte après de l’impact que ça avait. C’était pas plus mal car du coup sur le tournage on n’avait pas l’impression de…, enfin, je veux dire on ne se laissait pas du tout avoir par ce truc. Sur la 3 non plus c’est ce que j’ai trouvé aussi assez incroyable, sur la 3, il y avait une telle synergie entre nous, avec Maxence […] on était tellement dévoué à l’histoire, et j’ai l’impression que toute l’équipe aussi, qu’on ne se laissait pas du tout avoir par ce truc. Je ne sais pas si j’ai répondu à la question mais j’étais très excité, très heureux. Pareil que Maxence, très angoissé aussi, c’était mon premier, premier vrai tournage, grand rôle. […] Assez incroyable.”

Ont-ils regardé les autres remakes de SKAM ?

Maxence est le premier à répondre et indique qu’il a regardé le remake italien (SKAM Italia) ainsi que la série originale norvégienne (SKAM). Idem pour Axel qui a également regardé Druck, l’adaptation allemande qu’il a “beaucoup, beaucoup aimé”. Il ajoute : “Pour être très honnête, je n’ai regardé que la saison 3 de Druck. Par contre pour l’Italie, je crois que je les ai presque toutes vues. Ce que j’aime beaucoup pour l’Italie, et même sur Druck, c’est qu’ils ont réussi à faire quelque chose de vraiment différent.”

Maxence et sa préparation pour jouer un personnage bipolaire

Maxence avoue qu’il a utilisé une méthode d’acting particulièrement éprouvante pour rentrer dans ce personnage et conseille de ne pas employer ce type de méthode si on n’y a pas été préparé pendant plusieurs années et si on n’est pas accompagné. Ainsi, pendant une semaine, il s’est mis “dans une phase up”, du moins ce qui semblait une phase up à son sens pour lui qui n’est pas bipolaire. Puis, la semaine suivante, il s’est mis dans une phase “hyper déprimé”. Le tout avec l’aide d’une coach. A l’issue de ces deux semaines, son corps se souvenait de ce que ça faisait d’être dans l’une ou l’autre de ces phases et ça lui a servi pour le tournage.

Maxence et son expérience sur Grand Hôtel

“Expérience incroyable parce que le personnage est tout bonnement incroyable. C’était génial parce que j’avais de l’or entre les mains, j’avais un personnage qui était magnifiquement écrit. Et expérience de ouf, on a tourné dans des studios, je n’avais jamais fait ça. Puis on a tourné dans le sud de la France, dans un hôtel 15 étoiles, c’était assez incroyable.”

L’épisode final de la saison 1 ayant été diffusé le 24 septembre dernier, peut-on s’attendre à une saison 2. Maxence indique que le casting est intéressé mais que pour le moment la chaîne n’a pas encore tranché la question. Il invite donc tous les fans à “spammer TF1 en masse” pour qu’il y ait une seconde saison. En tout cas, il espère fortement que ça se fera, tout comme Axel.

Les infos en plus

  • S’ils pouvaient prêter leur voix à un personnage dans un film d’animation Disney ? Maxence aurait aimé doubler Kevin dans le film Là-Haut. Axel, de son côté, opte pour le film Coco, son disney préféré.
  • Maxence était mannequin avant d’être acteur. Il est rentré dans ce monde car on lui a proposé à un moment où il ne savait pas quoi faire dans sa vie. il venait de quitter un travail et ça lui a permis de payer son école d’acting. Il s’agissait plus un job alimentaire qu’autre chose
  • Axel et ses projets de musique : “Je compose pas mal depuis que j’ai 16 ans et c’est assez, c’est pas pour faire le faux artiste et tout, mais je trouve ça vachement intime. […] Je trouve ça assez intime et j’attendais d’être prêt. Et là, je ne sais pas si je suis encore prêt, si j’en ai encore envie. Mais je sens que c’est en train de murir et que petit à petit j’ai envie que ces compos là soient écoutées.”
  • Un conseil pour les apprentis batteurs ? Axel conseille de voir ça avant tout comme un plaisir. Il faut être nourri par un désir de jouer, par un plaisir de jouer sur les chansons que vous aimez. Il faut bosser la technique en n’oubliant pas que ce qui compte c’est de pouvoir se l’approprier pour y mettre ses émotions. Il rappelle également que quand on joue avec les autres, il faut bien faire attention à les écouter pour que le meilleur ressorte de chacun.

0 Comments
Cet article parle de...
Articles Conventions récents
Amy Acker (Angel, Person of Interest) annoncée à l’événement Empire’s Virtual Hangout 3
Steven R. McQueen (Vampire Diaries, Chicago Fire) : “Si je devais vraiment vraiment choisir, je serais Team Stefan”
Teen Wolf : Ryan Kelley participera à la convention Empire’s Virtual Hangout 3
Once Upon A Time : Colin O’Donoghue, nouveau guest de la Happy Ending Con 4
Holly Marie Combs (Charmed, Pretty Little Liars), seconde invitée de l’événement Empire’s Virtual Hangout 3
Articles Conventions populaires
A vos commentaires

venenatis, felis elementum amet, Aliquam id velit, lectus Lorem