Les 10 Commandements pour bien réussir ta convention

Crédit Photo : France Knaff / Roster Con

Aaah, les conventions, moment unique et si important dans la vie d’un fan. Pourtant, elles sont parfois bien loin de ce que l’on avait pu imaginer et on aurait parfois préféré savoir avant les pièges à éviter. Afin de bien préparer sa première convention, ou pour être sûr de vivre au mieux les prochaines, voici un petit guide indispensable, les dix commandements de la convention :

Confortablement habillé et chaussé tu seras.

Certes, la tentation de sortir ta plus belle tenue est grande, mais il ne faut pas oublier qu’une convention ne dure pas que le temps des photos. Une robe trop courte, un pantalon trop serré, une paire de talons inconfortables et la journée se transforme en parcours du combattant. Préfères donc une tenue dans laquelle tu te sentiras à l’aise, mentalement et physiquement.

Le programme de la journée tu téléchargeras.

Quelle angoisse de dépendre de l’affichage de l’écran ou de ton voisin de siège pour suivre les extras en cours. Les organismes postent toujours le planning du week end la veille de la convention, n’oublies donc pas de le télécharger pour planifier plus ou moins ta journée à l’avance.

Sociable tu deviendras.

Pour l’avoir déjà expérimenté, passer une convention seul n’est pas spécialement la chose la plus amusante. Il est bien plus facile de nouer des liens dans ce genre d’évènement qu’en dehors pour une bonne raison : vous avez tous au moins un point commun. Alors on met un peu de côté sa timidité et on n’hésite pas à entamer une discussion ou à aller vers les gens que tu connais parfois un peu via les réseaux sociaux. Petit plus, donner un mouchoir à ton voisin de siège pour essuyer le torrent de larmes provoqué par la vidéo d’ouverture est aussi un bon moyen de nouer des liens.

De la pause du midi tu profiteras.

Si l’on peut parfois avoir l’impression que quitter le lieu de la convention pour la pause déjeuner casse l’ambiance qui se construit au cours de la matinée, il est pourtant bien plus agréable de faire une vraie coupure. Prendre un peu l’air et le soleil, même le temps d’aller récupérer sa commande McDo (ne mens pas, on sait que c’est ce que tu avais prévu de manger) te permettra de recharger un peu tes batteries et de te remettre de tes émotions, un peu éloigné de la foule.

Ta batterie nomade tu n’oublieras pas.

Parce que oui, tu n’es pas le seul à avoir besoin de recharge. Quoi de plus frustrant que de ne plus pouvoir photographier un panel ou de devoir batailler pour trouver une prise à côté de laquelle rester assis ? Alors on charge bien sa batterie externe pendant la nuit pour être sûr de ne rien manquer de la journée.

De quoi t’hydrater et te nourrir tu prévoiras.

De l’eau. Beaucoup d’eau. Il fait souvent vite chaud lors d’une convention, peu importe la période de l’année. L’excitation, la foule, la course pour ne pas louper ton extra ou la longue attente pour un autographe, autant de facteurs qui feront que tu apprécieras grandement avoir une gourde ou une petite bouteille d’eau avec toi. Sans compter qu’il faut aussi potentiellement compenser les larmes que tu pourrais verser… Il en va de même pour la nourriture : une barre de céréales, une pomme ou un paquet de biscuits, parfait pour le petit creux avant le repas.

Un petit sac de première nécessité tu prépareras.

Les choses à ne pas oublier sont relativement évidentes mais dans le stress on oublie vite les basiques. Quelques pansements, du sucre en cas de coup de mou, un déodorant pour éviter les mauvaises odeurs en fin de journée (les invités vous diront merci) et des cachets classiques comme un doliprane feront amplement l’affaire. Mieux vaut prévenir que guérir un petit bobo qui peut vite vous gâcher la journée.

A la pochette de rangement tu penseras.

Ça y est, tu as tes photos et tes autographes. Génial, mais où les ranger ? Pour éviter tout papiers froissés ou photos tordues une chemise en carton ou en plastique souple fera amplement l’affaire. Même si elle ne rentre pas forcément dans ton sac, ce sera toujours plus pratique à porter sous le bras que des feuilles et photos volantes.

A des retards tu t’attendras.

Si il y a bien une généralité valable pour 99% des conventions c’est bien le planning qui se décale au fur et à mesure. Si tu comptais rentrer en train à la fin de la journée, il y a de fortes chances pour que tu sois obligé de le décaler. Prends ton mal en patience et laisse-toi porter par les changements d’horaires, t’agacer pour ça ne fera de toute façon rien avancer.

Tes photos et autographes tu répéteras.

Si tu es anxieux à l’idée de te retrouver face à un acteur, prépare un minimum ce que tu souhaiterais lui dire. Un traducteur est souvent présent pour t’aider en cas de difficultés mais c’est toujours agréable de ne pas se sentir désemparé le moment venu. En ce qui concerne les photos, réfléchir en avance à une pose qui te plait (si l’acteur accepte d’en faire) rend le moment un peu moins gênant et permet de ne pas avoir de blanc pendant la rencontre.

Il faut aussi bien évidemment vérifier tous tes extras la veille de la convention, les imprimer ou non selon l’organisateur, ne pas oublier ses supports et bien préparer ses affaires en avance mais ces conseils sont de l’ordre de la préparation logique. À toi d’adapter cette liste en fonction de ta personnalité, de la convention et surtout, de profiter à fond de ton week-end !

0 Comments
Articles Conventions récents
Alexander Calvert (Supernatural) participera à la Spooky Con
Trois nouveaux invités pour la convention virtuelle Dream It At Home 5
Jason Diaz (The 100, Good Witch) participera au Dream It At Home 5
Will Tudor, nouvel invité de l’événement virtuel Dream It At Home 5
Twilight : Ashley Greene présente à la convention virtuelle Spooky Con
Articles Conventions populaires
A vos commentaires

felis dapibus libero leo mi, ut consectetur elit. Donec neque. velit, commodo