On a testé pour vous : Assister à l’émission « Quotidien » de Yann Barthès

On a testé pour vous : Assister à l’émission « Quotidien » de Yann Barthès

Crédit Photo : DR

Après plusieurs années de « Petit Journal », Yann Barthès a migré sur TMC, avec une nouvelle émission baptisée « Quotidien ». Entouré de chroniqueurs, le journaliste croque l’information à pleines dents. Nous nous sommes installés dans le public pour découvrir l’envers du décor.

Devant Studio Visual, la file d’attente se forme petit à petit. Nous avons rendez-vous à 17h45 tapantes devant l’entrée pour assister à « Quotidien », l’émission phare de Yann Barthès, diffusée sur TMC. Auparavant, nous avons dû remplir un petit formulaire sur Internet et attendre un mail de validation. Munis de notre carte d’identité et d’un bulletin de participation, nous faisons un premier pas, direction les vestiaires. Pas question de garder notre téléphone sur nous, un bout de papier ou même un crayon, nous sommes prévenus. Et si nous osons mentir, le portique de sécurité révélera la vérité. La sécurité passée, nous patientons encore sagement une bonne demi-heure à quelques mètres du plateau, échangeant avec les autres spectateurs, alors que les journalistes font leur répétition générale.

Un léger différé

L’émission dure 1h35, mais le talk-show est coupé par plusieurs publicités. « Quotidien » n’est pas diffusée en direct, mais enregistrée avec un léger différé de 5 à 10 minutes, ce qui permet de garder le contrôle de l’antenne, en cas d’incident sur le plateau. Des membres de l’équipe nous installent dans le public et portent une attention particulière à nos tenues. Ainsi, vous ne verrez jamais à l’écran trois personnes habillées de rouge, côte à côte ! De ce côté-là, nous sommes prévenus : nous ne devons pas porter de vêtements à motifs, avec des messages ou des marques, sous peine de ne pas être pris.

Une fois installés, nous faisons connaissance avec Théo, le chauffeur de salle. Et Théo, de l’énergie, il en a à revendre. Tests d’applaudissements, présentation des titres et du déroulement de l’émission, nous sommes briefés tout au long de la soirée. Devant chaque partie du public, se trouve un gardien de sécurité. Il ne faudrait pas faire un geste de travers.

Un rythme fluide

« Quotidien » ne va pas tarder à commencer. Nous apercevons à l’autre bout du plateau les chroniqueurs récurrents, tels que Salhia Brakhlia, Alison Wheeler ou encore Paul Larrouturou. Et puis Yann Barthès débarque, vient nous dire « Bonsoir », puis se positionne à sa place. Les prompteurs et les projecteurs sont prêts. Le générique se lance. C’est parti ! Le public est gonflé à bloc. Les reportages et les chroniques s’enchaînent. A la première coupure de publicité, tandis que les téléspectateurs ont le temps de se préparer un thé/prendre une douche/aller aux toilettes, nous ne disposons que d’une toute petite minute pour nous lever et nous étirer. De leur côté, les journalistes en profitent pour échanger, rire et mastiquer du chewing-gum. Et puis, c’est reparti. Accueil des invités, applaudissements, petit concert live, enquêtes sérieuses, ludiques, tout s’enchaîne très vite. L’émission est extrêmement bien rodée, même si l’on peut constater quelques couacs du côté des prompteurs. Heureusement, tout le monde sait improviser. Bienvenue dans le monde du divertissement. Applaudissements, générique, clap de fin, l’enregistrement est terminé. Un dernier salut avant de repartir dans le froid, et dans la réalité.

Publié le 9 décembre 2019 par - Dernière mise à jour le 9 décembre 2019

Articles Séries TV / Télé récents

Showeb Séries 2020 : le point sur les annonces d’OCS, France Télévisions, WarnerMedia et Amazon Prime Video
Quiz Stranger Things : testez vos connaissances sur la série
A Millennial Weekend 2 : David Henrie et Ricky Whittle en seront aussi
The 100 : trois nouveaux invités pour la convention Space Walkers 5
SKAM Italia : Federico Cesari participera à la Everything is Love 5

Articles Séries TV / Télé populaires

A vos commentaires