GreysCon : le panel de Jerrika, Caterina, Sarah et Kelly

GreysCon : le panel de Jerrika, Caterina, Sarah et Kelly

Crédit Photo : DR

Cette première séance de questions-réponses de la GreysCon aura permis d’en apprendre un peu plus sur les actrices et leurs personnages. En effet, Sarah Drew, Jerrika Hinton, Caterina Scorsone et Kelly McCreary ont répondu, sans langue de bois, à toutes les questions des fans et ceci pendant plus d’une heure. Youbecom vous propose une retranscription complète de ce moment très sympathique et chargé en émotions entre les actrices et leurs fans.

Attention, cet article contient des spoilers sur les différentes saisons de Grey’s Anatomy

Comment était-ce d’arriver, en cours de route, dans une série qui est à l’écran depuis déjà si longtemps ?

Jerrika : C’est génial. Shonda Rhimes crée des séries qui sont très touchantes et engageantes et c’est super de pouvoir mettre un pied dans ce monde.

Caterina : Je pense que l’une des choses les plus excitantes pour un acteur qui arrive dans une série qui dure depuis si longtemps c’est que nous avons l’opportunité de construire un personnage sur plusieurs saisons. ON peut le voir traverser de grands challenges et les surmonter.

Sarah : Moi je dirais que le fait d’être à l’écran depuis 10 ans, on vous le doit à vous, les fans. C’est vraiment vous qui permettez à la série de grandir de façon si forte. C’est génial. On a gagné le People Choice Award à la saison 11 et c’est grâce à vous !

Kelly : Je déteste être redondante mais j’allais dire que pour moi, arriver cette saison et être si bien reçu par les fans a été véritablement incroyable. Très souvent, on commence une nouvelle série, on ne sait pas qui va regarder, si les gens vont être intéressés par notre personnage mais la j’ai dû y aller et être accueilli dans tous vos cœurs. J’ai vraiment l’impression que j’ai eu une chance rare.

Est-ce que vous regardiez la série avant de l’intégrer ?

Jerrika : … Un peu

Caterina : J’ai regardé vraiment tous les épisodes. Je terminais mes études quand la première saison est sortie en DVD. Je passais mes examens et ma façon de me relaxer c’était en regardant Grey’s Anatomy, cette nouvelle série. Et quand j’ai terminé de regarder la saison 1, j’ai pensé que je voulais être médecin. Je me suis inscrite à une série de cours à la faculté de médecine et quand je suis arrivée à la fin des cours j’ai réalisé que finalement je ne voulais pas être un docteur. (rire)

Sarah : C’est la seule série que mon mari et moi avons regardé depuis le premier jour. Alors quand j’ai eu l’opportunité d’être dedans j’étais excitée comme une puce, c’était un rêve qui se réalisait. J’adore la série.

Kelly : J’ai regardé les deux premières saisons quand elles ont été diffusées, ensuite j’ai été distraite et j’ai arrêté. Du coup, quand j’ai eu ce rôle, j’avais 10 saisons à voir pour être à jour mais comme je n’avais pas le temps j’ai regardé la saison 10, puis la 9, puis la 8 et donc à l’heure actuelle il me reste la 1,2,3,4,5,6,7 à regarder pour être à jour !

Si vous deviez donner votre rôle à l’une des autres actrices présentes aujourd’hui, à qui le donneriez-vous ?

Beaucoup d’indécision entre les filles

Kelly : Je pense que Maggie a un côté intello, excentrique qui est vraiment très différent de ce qu’on voit Sarah faire. Maggie n’est pas ouverte ni vulnérable comme l’est April du coup ça pourrait être marrant de voir ce que Sarah apporterait à mon personnage.

Sarah : Je ne sais pas qui pourrait jouer le rôle d’April mais par contre, moi personnellement, j’aimerais vraiment beaucoup jouer Amelia, surtout pour toute la partie sombre, accro à la drogue parce que c’est vraiment différent d’April. Elle a été, émotionnellement parlant, dans des coins très sombres mais j’adorerais essayer un coin sombre, différent, celui du monde de la drogue.

Caterina : Je pense qu’il y a un peu d’Amelia dans chacun d’entre vous parce que tout le monde qui est dans l’industrie cinématographique a un peu de folie en lui. Je pense que pour moi, pour m’éloigner le plus de ce que je suis, se serait de jouer April parce qu’elles sont très différentes l’une de l’autre.

Jerrika : Ça pourrait être intéressant de voir April faire des choses que Stéphanie fait… non en fait… en fait c’est simple, j’aimerais voir Sarah et Kelly jouer Stéphanie.

Caterina : Je crois que c’est une des choses magiques de cette série, elles sont toutes des personnages très étoffées donc c’est comme devoir choisir entre tes enfants. Ils sont tous différents, tous géniaux. On a de vrais relations entre nous en tant qu’acteurs mais aussi avec nos personnages… c’est une question impossible à répondre.

Est-ce que vous avez des points communs avec votre personnage. Si oui, lesquels ?

Kelly : Ma réponse va à la fois répondre à votre question mais également à la précédente. Le personnage est tel qu’il est grâce à l’acteur qui le joue. Pour prendre mon exemple, Maggie et moi avons beaucoup de points communs parce que les scénaristes ont écrit Maggie pour qu’elle me corresponde. Je pense que le point le plus important qu’on a en commun c’est le fait d’être loyale en amitié. C’est une de mes qualités préférées de Maggie. Quand elle a décidé de te choisir, d’être ton amie, tu te retrouves avec une très bonne amie pour la vie.

Sarah : J’ai le sentiment que mon personnage a énormément changé de la saison 6 à la saison 11. J’ai l’impression qu’elle devient de plus en plus comme moi. Pour reprendre les propos de Kelly, on a le sentiment qu’avec le temps les scénaristes apprennent à nous connaitre, et donc que quelques parties de nous viennent alimenter le personnage. Je me sens le plus connecté avec mon personnage dans le sens où nous sommes toutes les deux croyantes, de très grandes bosseuses Ele est également sensible et passionnée et je partage ces qualités avec elle.

Caterina : C’est une question très intéressante qui nous est très souvent posée et la raison pour laquelle j’ai quelques problèmes à y répondre c’est parce que je pense que notre boulot c’est justement de comprendre notre personnage. Et ce, même s’il est complètement opposé à la personne que tu étais quand tu as auditionné. Notre boulot c’est de trouver les points communs dans notre être et de les amplifier pour trouver de la compassion, chose qui est universelle, et de l’appliquer de façon très spécifique. Mais… je n’ai pas de problème avec la drogue (rire)

Jerrika : Exactement ce qu’elles ont dit !

Quelle a été la scène la plus difficile à tourner ?

Sarah : Donner naissance à mon bébé mort était horrible, surtout parce que j’étais enceinte dans la vraie vie et que 10 heures après avoir tourné cette scène où je pleure à cause de la mort de mon enfant, j’ai accouché de ma fille de façon prématurée, trois semaines et demi trop tôt. Elle a dû être mise en couveuse pendant 11 jours alors… c’était plutôt traumatisant…

Kelly : Je pense que la scène la plus difficile à tourner pour moi a été celle où Maggie dit à Meredith qu’elle est sa sœur et que Meredith ne la croit pas. C’était tellement triste. Maggie avait tellement travaillé pour avoir le courage de lui dire, elle était terrorisée, vulnérable et, personnellement, je me sentais de la même façon lors de ma toute première scène avec Ellen et j’étais tout simplement… blessée de voir Maggie être rejetée comme ça.

Jerrika : ma réponse va être très similaire à celle de Kelly. Une de mes scènes les plus difficiles à tourner a été celle où Stéphanie est abandonnée au mariage…

Sarah : Désolée… (rires et applaudissements dans la salle)

Jerrika : Parce que, en tant qu’actrice, notre boulot c’est de ressentir ce par quoi passe votre personnage et cette scène a pris la journée entière à être tournée. Alors toute la journée, 30 fois, j’ai eu mon cœur arraché de ma poitrine.

Caterina : C’est aussi une question intéressante car une autre des choses rigolotes de notre métier, c’est qu’on vit deux vies parallèles en même temps. Du coup, il y a des choses émotionnellement difficiles pour le personnage, et qui le sont aussi quelques fois pour nous mais il y a aussi d’autres moments où c’est l’inverse… On filme pendant 9 mois et demi par an, on a nos familles, des responsabilités dans nos vies personnelles, donc ça peut devenir un véritable challenge. On ne sait pas ce par quoi on sera en train de passer personnellement pendant tel ou tel moment de la saison. On peut tourner un épisode qui n’est pas émotionnellement difficile pour le personnage mais, comme nous, personnellement, on vit quelque chose de difficile ça peut rendre compliqué le tournage. C’est un des plus gros challenges d’être aussi vulnérable que le personnage en a besoin peu importe ce qui se passe dans notre vie personnelle.

Et l’autre chose, c’est que quelque fois, quand on fait des scènes émotionnellement difficiles pour le personnage ça en devient très sympa… C’est par exemple de tourner la chose la plus dure par laquelle Amelia est passée mais que toi personnellement tu adores le faire. Par exemple, pour moi cette saison, ça a été la scène avec Owen après la mort de Derek. C’était extrêmement triste mais Kevin et moi on passait un super moment… parce que c’est notre métier, qu’on adore le faire. Comme je disais, le personnage passe par le pire moment de sa vie mais toi tu adores ça donc, encore une fois, c’est une question difficile…

Je dirais que la scène la plus difficile pour moi ça a été de devoir expliquer la chirurgie du docteur Hermann. De marcher, et donner les explications pour la chirurgie sur la scène… ça n’a rien d’émotionnel mais c’était très difficile.

Quelle est la personne qui vous fait le plus rire lors des tournages ?

Sarah : Jesse Williams et Justin Chambers mais pour des raisons complètement différentes. Ils ont un sens de l’humour vraiment très différent. J’ai un tableau sur lequel je note toute les choses ridicules/marrantes que dit Justin. Alors que Jesse a vraiment l’esprit vif, quelques fois je ne comprends pas les blagues et je me sens stupide mais la plupart du temps il me fait vraiment mourir de rire.

Justin Chambers c’est probablement celui qui est le plus différent de son personnage. Il est vraiment complètement différent d’Alex Karev. C’est la personne la plus gentille qui soit, un nounours, il est hilarant, vraiment adorable.

Kelly, est-ce que ça n’a pas été trop difficile d’être la dernière arrivée dans la série et de devoir jouer le rôle de la fille de Richard, et la sœur de Meredith ?

Kelly : Si, ça l’a été. J’ai déménagé de New York vers Los Angeles pour ce travail. Alors personnellement, pour moi, ça a été une énorme transition surtout que je ne connaissais personne. Mais j’ai été très chanceuse car le premier épisode que j’ai tourné a été le deuxième de la saison, celui où on vit une journée avec Maggie. Du coup, dès ma première semaine et demi sur le tournage, j’ai eu la chance de rencontrer tout le monde et de passer un peu de temps avec toutes les personnes que j’ai pu. Alors ma transition personnelle a été rendue plus facile notamment grâce à la quantité de travail que j’ai eu à fournir.

Et concernant le fait de rejoindre la série si tardivement, je me sens très chanceuse de jouer un personnage que j’aime tellement et qui a tellement de potentiel pour grandir en tant que personne. Ça me rend très excitée de voir Maggie interagir avec tous les autres personnages et de voir comment ils vont l’aider. (en français) Et je voudrais dire, merci à vous !

Quelle a été votre première réaction lorsque vous avez su que vous alliez jouer dans Grey’s Anatomy ?

Sarah : Au départ je suis venue faire que deux épisodes comme guest star. En fait, je suis venue pour me faire virer dans la série. Ensuite je suis partie en n’y pensant plus et plusieurs épisodes après j’ai eu un coup de téléphone me disant qu’ils me faisaient revenir et que j’allais rejoindre la série de façon régulière. J’étais tellement excitée parce que c’était ma série préférée, la série que j’ai regardé depuis le début. Je me souviens exactement de tout lorsque j’ai eu ce coup de téléphone de mon agent. Je me souviens d’où j’étais, de ce que je portais, avec qui j’étais, le temps qu’il faisait… c’était un de ces moments, c’était génial.

Jerrika : Ma première année, je ne savais pas que j’allais rester dans la série si longtemps alors j’étais juste contente d’avoir du boulot toutes les semaines et ensuite quand j’ai su que j’allais devenir un personnage régulier… j’ai d’ailleurs une vidéo de ce moment… j’étais en train de déjeuner avec un ami et il m’a secrètement enregistrée lorsque je lisais le mail m’annonçant que j’allais rejoindre la série. Donc sur ma page Facebook vous pouvez voir ce moment, il me semble que je fond en larmes… et à la fin de la vidéo on m’entend crier « Allons boire de l’alcool ! »

Caterina : J’étais dans Private Practice, qui est le spin-off de Grey’s Anatomy. J’y jouais le même personnage, Amelia Shepherd, pendant 3 ans et quelques et j’avais déjà fait quelques épisodes « crossover » où mon personnage rejoint Grey’s Anatomy. Donc j’étais déjà sur le tournage quelques fois, je connaissais beaucoup de personnes et quand Private Practice s’est arrêtée, Shonda m’a dit qu’elle avait l’impression que l’histoire d’Amelia n’était pas encore finie. J’avais le même sentiment. Mais au moment où la série s’est arrêtée il n’y avait pas de place pour le personnage d’Amelia.

Un an plus tard Sandra Oh est partie, certaines relations entre les personnages avaient changé donc on en a reparlé et on s’est dit que c’était le bon moment. Ce n’était pas vraiment un choc pour moi mais comme je connaissais le personnage pour l’avoir joué pendant des années j’ai eu l’impression de revenir à la maison, de rejoindre ma famille. Ils me manquaient et j’étais contente de les rejoindre à nouveau.

Kelly : J’étais confuse quand j’ai eu le boulot parce que j’ai auditionné pour un personnage qui devait revenir quelques épisodes, je ne savais pas combien. Le personnage s’appelait Claudette, et je n’avais vraiment aucune idée de ce qu’elle allait faire à l’hôpital alors j’ai dû demander un rendez-vous avec Shonda pour qu’elle m’explique ce que je devais y faire. Donc ma première réaction ça a été : « Génial, mais qu’est ce que je fais ? »

J’ai donc eu ce rendez-vous et elle m’a demandé si je regardais la série, si je connaissais Meredith, Richard, Ellis… donc j’ai dit oui. Et c’est là qu’elle m’a dit que j’étais leur fille. Et donc j’étais là : « Quoiiiii ? C’est fou !! ». Ensuite, je suis allée à la lecture du script du final de la saison 10 où tous les autres acteurs ont appris qui j’étais et c’était vraiment un moment hallucinant, la salle est devenue folle pendant toute une minute, c’était vraiment génial. Donc pour moi, c’est passé de confus à génial !

Caterina, j’ai le sentiment qu’il peut y avoir une histoire commune intéressante pour Amelia et Callie. Qu’est ce que vous en pensez ?

Caterina : Cette saison, on a eu cette histoire où elle confronte Aeélia. Donc oui je pourrais voir cette histoire commune se passer. Une des choses intéressantes dans la façon de travailler de Shonda, c’est que souvent, elle met les gens ensemble et voit l’alchimie qui se passe entre eux, que ce soit entre les acteurs ou entre les personnages. Des fois cette alchimie entre les personnages vient de l’alchimie qu’il y a entre les acteurs eux-mêmes alors elle essaye et voit si, pour elle, ça lui semble intéressant et si c’est le cas elle continue d’écrire dans ce sens.

Avez-vous suivi une formation médicale pour pouvoir faire les gestes des opérations, pouvoir utiliser les termes techniques médicaux ?

Sarah : Tu les apprends au fur et à mesure…. Jerrika a tout appris… Parles de la chirurgie sur le Docteur Herman.

Jerrika : Oui c’est vrai, je passe beaucoup de temps à faire des recherches parce que je trouve ça intéressant et donc pour la chirurgie du Docteur Herman j’avais des notes…

Caterina : J’allais chez Jerrika et elle me donnait des notes sur la procédure, c’était comme si elle était mon titulaire.

Jerrika : En fait je garde des notes sur les chirurgies les plus importantes sur lesquelles Stéphanie travaille.

Kelly : Aucun autre d’entre nous ne fait ça (rire)

Sarah : Un peu quand même, j’ai aussi regardé quelques trucs. On a une équipe médicale sur le plateau donc dès qu’on a une question on peut leur demander. Ils nous disent comment bien prononcer certains mots, ce que veut dire chaque chose pour vraiment savoir de quoi on parle. On a de vraies infirmières avec nous en chirurgie qui nous donne nos instruments donc elles savent ce qu’elles font. Du coup, au fur et à mesure on connait certaines choses mais c’est vraiment à nous, si on le souhaite, de faire des recherches plus poussées ou pas. Je ne le fais pas beaucoup… (rire)

Kelly : Dès fois quand je vois qu’on va voir mes mains, je regarde des chirurgies sur Youtube. C’est une ressource géniale pour regarder des chirurgies. On peut vraiment trouver tous types de procédures alors quand tu veux vraiment être sûre de bien faire les mouvements c’est un très bon moyen de s’entraîner.

Caterina : C’est plus facile de se souvenir de la terminologie si tu sais de quoi tu parles. Si tu peux te l’imaginer, visualiser les gestes, si tu sais quelle partie du corps influe sur quelle autre partie du corps, les mots viennent plus facilement. Cela dit parfois on n’a pas le temps parce qu’on a eu le script la veille et qu’on tourne la scène le lendemain.

Comment était-ce de tourner avec Gina Davis ?

Caterina : C’était un des moments forts de ma carrière professionnelle. Je ne crois pas avoir bien compris ce qu’il se passait jusqu’au moment où il y a eu une bande annonce qui est sortie de l’épisode 13 avec la chirurgie. C’était un clip de moi et Gina Davis nous disputant dans le couloir sur un protocole que j’avais ordonné pour elle et donc je me voyais sur l’écran en train de me disputer avec Gina Davis en tant que médecins. C’était tellement incroyable, un privilège. Elle est géniale.

Quel personnage dans la série ressemble le plus à l’acteur qui le joue ?

Les quatre hésitent, discutent entre elles et conviennent sur Deby Allen qui joue le rôle de Catherine Avery.

Sarah : Elle est classe.

Caterina et Sarah, toutes les deux vous avez vécu la mort d’un bébé lors d’un accouchement. J’aimerais savoir si vous avez pris des conseils entre vous pour jouer ces scènes.

Sarah : Il est possible que je pleure en parlant de ça… Elle était une amie tellement gentille avec moi (elle pleure). On était vraiment passée par des choses similaires puisque son personnage dans Private practice a perdu son bébé quand Caterina était également enceinte dans la vraie vie. Et pour moi c’était exactement pareil. C’était une expérience vraiment traumatisante d’avoir ce parallèle qui se passait à l’écran et dans la vraie vie. J’ai beaucoup pleurer sur son épaule durant tout cette période dans la saison passée. Cette expérience nous a énormément rapproché. Il n’y avait personne d’autre sur la planète qui comprenait ce par quoi j’étais en train de passer. C’est ma sœur (sourire).

Caterina : Je pense que le challenge de cette situation a été de garder une séparation entre… (elle s’arrête quelqu’un instant) Quand tu portes un enfant tu es extrêmement vulnérable émotionnellement donc quand tu joues une histoire si difficile en étant déjà dans cet état c’est vraiment très important de se protéger et d’avoir du soutien autour de soi. Une des choses fantastique chez Shonda c’est qu’elle soutient beaucoup les actrices féminines quand elles sont enceintes tout en travaillant. C’est une situation très enviable pour beaucoup d’actrices. Mais du coup quand tu acceptes d’être dans cette situation tu sais que tu vas avoir droit à un challenge émotionnel très important. On a l’habitude de négocier ce genre de challenges mais quand tu as une autre personne impliquée le ressenti est plus important, et tu ne te protèges pas uniquement toi mais également une autre personne. C’est vraiment une situation unique et on a fait du mieux que l’on pouvait.

Sarah : le meilleur conseil que Caterina m’ait donné c’était lorsque j’étais inquiète que le traumatisme que j’étais en train de vivre allait se transmettre sur mon vrai bébé. J’avais peur que mon vrai bébé puisse ressentir le mal que je ressentais moi-même et elle m’a dit : « Et si ton bébé t’étais envoyé justement pour te guérir toi durant cette période ». Ça m’a vraiment fait changer dans ma façon de penser. En tournant je me disais vraiment que mon bébé était là pour m’aider, pour prendre soin de moi. C’était génial.

Quelle est votre scène préférée dans Grey’s Anatomy ?

Sarah : pour moi c’est dans deux épisodes différents. L’épisode où il y a la bombe dans le corps du patient. Dans la saison 1. Tout l’épisode était complètement fou. Et également l’épisode en deux parties où il y a le tireur dans l’hôpital à la fin de la saison 6. Ceux la aussi étaient complètement fous. Ce sont mes deux épisodes préférés.

Jerrika : Et celui de Denny Duquette et la robe de bal de promo

Amelia a eu quelques problèmes dans ses relations avec les hommes dans Private Practice. Owen a également eu quelques problèmes. Cette saison ils sont beaucoup ensemble, qu’est ce que vous pensez de cette relation ? Est-ce que vous êtes fans d’Owelia ?

Caterina : Je pense que cette amitié, cette relation est très excitante à cause des challenges qu’ils ont eu. Une situation avec laquelle on joue beaucoup avec ces deux la c’est : comment est-ce qu’on expérimente les relations, l’intimité, potentiellement l’amour et la vulnérabilité après que leur cœur ait été brisé. Est-ce que c’est possible de redevenir naïf, de redevenir innocent en amour après avoir été détruit ? Alors qu’il soit capable d’avoir une relation saine avec un mariage, des enfants etc. ou qu’il soit capable de s’aider mutuellement en tant qu’amis je ne sais pas ce que Shonda va faire. Mais je pense que la question que tous les deux pensent et à laquelle ils essayent tous les deux de répondre c’est : « Comment est-ce que nos cœurs continuent à battre après avoir été détruit comme cela et est-ce qu’on peut s’aider, se soigner ?». Donc que ça devienne romantique ou pas sur le long terme je suis très intéressée par l’histoire et ça me donne l’occasion de travailler avec Kevin Mc Kidd. Il est tout simplement le meilleur partenaire pour jouer la comédie, il est incroyable et je pense qu’on est toutes d’accord sur ce point de vue. Une personne vraiment talentueuse et un acteur formidable.

Quel est votre couple préféré dans Grey’s Anatomy ?

Caterina : Mon couple préféré c’est Weber et Mama Avery. Je les trouve tellement sexy et je trouve qu’il n’y a pas, à la télévision et dans les films, assez d’opportunités de montrer une relation sexuelle entre deux personnes de plus de 30 ans. Et c’est terrifiant pour les personnes jeunes car on a l’impression qu’après cet âge tout est fini. On les voit avec toute cette expérience de la vie, cette expérience sexuelle, cette expérience romantique en ayant de l’alchimie, du feu, ça nous donne l’espoir qu’on ne va pas être bientôt mort.

Kelly : moi je soutiens Jackson et April à fond. Leur relation a changé récemment mais c’était tellement sympa d’avoir un couple solide en train d’essayer de faire fonctionner leur mariage. Dans ce contexte avec tellement de ruptures, de relations, ce seul couple était assez fort donc je les soutiens pour que leur relation tienne.

Sarah : moi aussi !!

Caterina : Je pense qu’ils ont aussi une progression très intéressante parce qu’il y a beaucoup de discussions sur ce qu’est le mariage, sur ce que ça implique et sur ce qu’une relation entre deux personnes qui ont des points communs mais aussi des différences impliquent. Et ça nous donne aussi de l’espoir pour dire qu’après être marié tu n’es pas mort non plus. A la télévision c’est si souvent juste à propos de ça : la relation initiale et une fois qu’ils sont mariés c’est fini. Et là on a vraiment l’opportunité de voir comment l’amour mature se passe et surpasse des tragédies.

Sarah : Je suis également d’accord avec ça !

Jerrika : Et moi aussi !

Publié le 21 juillet 2015 par - Dernière mise à jour le 11 décembre 2018
Crédit Photo : France Knaff / Youbecom / Roster Con

Cet article parle de...

Articles Séries TV / Télé récents

Dash & Lily : après le livre, la série
Vikings : la saison 6 annoncée pour décembre avec une bande-annonce
SKAM France : Maxence Danet-Fauvel présent à la convention Wicked is Good
Prodigal Son : Fox commande une saison complète, Michael Raymond-James au casting
NBC : Sunnyside annulée, Will & Grace reprend du service plus vite que prévu

Articles Séries TV / Télé populaires

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »