Trouvez un événement

Un séjour en enfer avec Gad et Ultimex

Un séjour en enfer avec Gad et Ultimex

Publié le 29 juin 2017 par - Crédit Photo : DR

Avec son anti-héros Ultimex, l’auteur-illustrateur Gad a conquis des milliers de fidèles sur son blog, à tel point qu’aujourd’hui sortent les aventures de son personnage en cartonné aux éditions Vraoum/Lapin. Le premier volet du dyptique, baptisé « Ni Dieu, ni Maître, ni Glaçons dans le Whisky » raconte l’histoire de Stéphane, un homme qui s’est suicidé qui envoie à Ultimex et son ami des vidéos prouvant l’existence de l’enfer. Rencontre avec un auteur consciencieux et prolifique

Roster Con : Pouvez-vous tout d’abord nous raconter la naissance d’Ultimex ?
Gad : Ultimex est né il y a bientôt dix ans. J’ai commencé par réaliser quelques dessins de ce personnage au physique atypique, puis à lui faire dire des idioties. Alors son caractère s’est imposé à moi très vite et j’ai eu envie d’en faire des histoires de 2 ou 3 pages.

Pourquoi avoir choisi de créer un personnage à la fois violent, raciste et un peu misogyne sur les bords ?
La personnalité d’Ultimex correspond à l’humour qui me fait rire. J’aime les blagues qui sont si exagérées qu’elles dépassent tout réalisme, jusqu’à l’absurde. Mon objectif aujourd’hui est de réussir à faire rire de la violence et des discriminations sans faire passer ces thèmes pour quelque chose de cool ou d’acceptable pour autant.

Pouvons-nous parler d’anti-héros ?
Je pense qu’Ultimex s’inscrit dans la lignée des anti-héros. En fiction, c’est en tout cas souvent ce type de personnage qui retient mon attention (Vegeta dans DBZ, Spike dans Buffy contre les vampires, Onizuka dans GTO). Ultimex n’a rien d’héroïque du point de vue moral car il regorge de vices et de perversions. Cependant il détient tout de même quelques qualités classiques du héros : la force physique, la prestance, la séduction.

Dans cet album y a-t-il de l’inédit par rapport aux planches que vous dévoilez sur votre blog ?
On trouve dans l’album 5 pages inédites avec notamment deux pages consacrées à parodier Twitter. J’espère que le résultat semblera suffisamment pertinent aux yeux des utilisateurs de ce réseau social !

L’histoire d’Ultimex en enfer est une aventure prévue en deux tomes. Songez-vous à publier d’autres aventures en cartonné ?
Je pense que les éditeurs et moi sommes bien satisfaits de ce rendu cartonné et que les prochains albums d’Ultimex à venir devraient être dans la même veine.

Articles Interviews récents

A la rencontre de la créatrice de la box « Enchantement des Livres »
Barbara Hershey : « En tournage, Woody Allen n’aime pas parler du script ni des personnages »
Sean Maguire : « j’ai signé pour le même label que les Beatles »
John Barrowman : « Mon derrière everywhere »
A la rencontre de la créatrice de la box Pick-a-Book

Articles Interviews populaires

Sorry. No data so far.

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer