Rentrée littéraire 2020 : Zoom sur les premiers romans

Crédit Photo : Jason Wong via Unsplash

Cette année, ce sont 511 romans qui sortiront pour la rentrée littéraire. Aux côtés d’Amélie Nothomb et d’Emmanuel Carrère, 65 nouveaux auteurs tenteront de se frayer un chemin dans votre bibliothèque personnelle. Coup de projecteur sur dix d’entre eux qui nous ont séduits de par leur résumé.

Papa habite un carton / Amy Thomé : Sophie, une adolescente naïve et pleine d’enthousiasme, vivote dans une banlieue sinistre en consacrant presque tout son temps libre à aider son père, chômeur de longue durée, à rédiger des lettres de motivation. Désespéré de ne pas retrouver de travail, ce dernier quitte brutalement le domicile familial. La jeune fille se lance à sa recherche, épaulée par des personnages farfelus.

L’heure des spécialistes / Barbara Zoeke : Une plongée au cœur des heures sombres de l’Allemagne nazie, avec l’instauration d’Aktion T4, un programme recouvrant l’assassinat de patients psychiatriques, malades, handicapés… Un roman terrible et poignant, ou comment la fiction donne souffle à des êtres fragiles, cabossés par l’existence et broyés par l’Histoire.

Tout va me manquer / Juliette Adam : Etienne s’ennuie. Dans le magasin de jouets où il travaille, dans l’appartement où il vit avec son grand-père, dans cette petite ville où il n’y a jamais rien à faire. Partout, il promène sa solitude, et se demande s’il n’est pas en train de passer à côté de sa vie. Alors, lorsqu’il se fait frapper par erreur par une inconnue au cœur d’un carnaval, il y voit un signe. Quelque chose se produit enfin. Quelqu’un l’attend quelque part. Elle s’appelle Chloé. Inflammable, imprévisible, elle est de celles qu’on ne peut pas vraiment cerner. Qui ne se laissent pas approcher. Constamment à deux doigts d’imploser. Maladroit et rêveur, Etienne n’a jamais vraiment su comment aborder une fille. Pourtant, ils vont se tourner autour. Et, dans un curieux mélange de fantaisie et de noirceur, faire un bout de chemin ensemble.

Chienne / Marie-Pier Lafontaine : Cette autofiction raconte une famille dans laquelle un père sadique et tout-puissant fait régner la terreur. Le projet est simple : décrire avec précision l’effroyable barbarie d’un homme qui roue sa fille de coups, qui la tient en laisse, qui la force à marcher à quatre pattes, à manger sous la table, sans que la mère s’interpose jamais. Personne ne s’étonnera si l’enfant, devenue grande, finit par mordre.

Confessions d’un chasseur de sorcières / Alexis Metzinger : Au printemps 1633, la ville de Schirmeck est le théâtre d’étonnantes manifestations du diable : des moutons meurent dans les champs, des enfants sont ensorcelés, une femme accouche d’une pierre. Les habitants accusent Barbara une jeune femme vivant seule à l’extérieur de la ville d’être une sorcière. Johannes Gail est envoyé par l’évêque de Strasbourg pour enquêter sur cette affaire de sorcellerie et condamner la sorcière au bûcher.

La fièvre / Aude Lancelin : Le 24 novembre 2018, Yoann, Gilet jaune de 35 ans, est interpellé sur les Champs Elysées pour avoir lancé un pavé. Il sera condamné à quatre mois de prison avec sursis. Six mois plus tard, en mai 2019, alors que le mouvement périclite, ce jeune électricien au chômage se suicide dans la ferme de ses parents en Creuse, département le plus pauvre de France. Inspiré de cette tragique histoire vraie, « La Fièvre » c’est six mois hors du commun dans la vie de la nation française, qui auront vu le pouvoir vaciller face à un soulèvement historique que personne n’attendait.

Château charbon / Yasha Breen : Marceau a une passion inavouable : il suit des inconnus dans la rue. Il aime découvrir leurs secrets, percer à jour leurs habitudes. Il les “accompagne”. Il ne fait rien de mal, mais il évite juste de le leur dire, ils ne comprendraient pas. En ce moment, Marceau accompagne Louise. Louise prie dans les bus quand elle en a le temps. Son frère, Ruben, ne trouve aucune bonne manière d’occuper le sien. Schwartz, le coloc’ de Ruben, vole un peu, à droite, à gauche, et vend ce qu’il trouve pour s’offrir une vie meilleure au soleil. La cacophonie de leurs vies va s’accorder le temps d’une saison.

Elle a menti pour les ailes / Francesca Serra : Un concours de mannequins est organisé dans une station balnéaire du sud-est de la France. Garance Sollogoub, la fille d’une professeure de danse, est d’ores et déjà donnée favorite. Elle attire l’attention d’un groupe d’adolescents plus âgés et accepte quelques sacrifices pour s’y intégrer. Quelques mois plus tard, elle disparaît.

Le meilleur est avenir / Alexia Stumpf : Bienvenue à La chrysalide, institution de soins palliatifs pour malades en fin de vie, de sept à soixante-dix-ans, et plus. A travers la palette des âges, vous ferez la connaissance d’Hugo, de Cannelle, de Joséphine et d’Aubin, leur accompagnant, jeune prêtre, récemment sorti du séminaire et qui, étonnamment, a peur de la mort.

On ne touche pas / Ketty Rouf : Joséphine est prof de philo dans un lycée de Drancy. Elle mène sa vie entre Xanax, Tupperware en salle des profs, et injonctions de l’Éducation nationale qui lui ôtent le sentiment d’exister. Sauf que… Chaque nuit, Joséphine devient Rose Lee. Elle s’effeuille dans un club de striptease aux Champs-Élysées. Elle se réapproprie sa vie, se réconcilie avec son corps et se met à adorer le désir des hommes et le pouvoir qu’elle en retire. Sa vie se conjugue dès lors entre glamour et grisaille, toute-puissance du corps désiré et misère du corps enseignant.

0 Comments
Articles Littérature / Comics récents
Doctor Strange 2 : un nouvel acteur pour Iron Man ?
Joel Edgerton au casting de « Florida Man »
« They Wish They Were Us » vers une adaptation télévisée
La Belle Book Box : La box livresque dédiée aux livres d’occasion
Casting News : Liv Tyler quitte 9-1-1: Lone Star, Tatiana Maslany obtient le rôle de She-Hulk, …
Articles Littérature / Comics populaires
A vos commentaires

porta. quis, Praesent facilisis elit. felis libero libero ante. non id dapibus