Trouvez un événement

Point de sexe un mardi !

Point de sexe un mardi !

Publié le 21 mars 2018 par - Crédit Photo : DR

Avec son roman « Pas de sexe le mardi » publié chez Milady, Tracy Bloom nous livre un roman chick-lit, drôle, où les quiproquos ne sont pas si simples à gérer quand les hormones y mettent également leur grain de sel. Petit résumé.

« Le mardi, c’est un jour de rien. Le dimanche, on fait l’amour de la fin du week-end. Le lundi, on le fait parce qu’on se dit : « Putain, j’ai besoin de quelque chose pour me remonter le moral, y a encore toute la semaine à se farcir ». Le mercredi, tu fêtes peut-être les neufs buts marqués pendant le match, ou alors tu le fais parce que tu t’ennuies ou bien c’est la partie de jambes en l’air devant la télé. Le jeudi, c’est le nouveau vendredi, donc tu vas au pub et puis tu t’envoies en l’air façon : « Oh bon sang, ce que je suis dingue, j’ai vraiment trop bu pour un soir de semaine. » Le vendredi, c’est plutôt le genre : « Enfin le week-end, j’ai survécu à une autre semaine de travail. » Et puis le samedi eh bien…C’est samedi, merde, il faut bien baiser, point barre. Mais le mardi, vois-tu, c’est compliqué. Quelle raison est-ce qu’on peut bien invoquer pour coucher un mardi ? Pose la question autour de toi, je te parie que personne ne se rappelle la dernière fois où il a couché un mardi. »

Voilà la citation qui explique le titre roman de Tracy Bloom, « Pas de sexe le mardi » paru aux éditions Milady. Après avoir passé une nuit ensemble, Katy et Matthew sont d’accord pour ne plus se revoir. Mais voilà, huit mois plus tard, nos deux protagonistes se retrouvent avec leurs moitiés respectives à un cours prénatal. Allez savoir maintenant qui est le véritable père du bébé qui s’apprête à naître…

Amour et cocasserie

Si la quatrième de couverture laisse à penser que nos deux héros ont seulement passé une seule nuit sous la couette, il faut lire davantage pour comprendre que derrière une bataille d’oreillers pas si inoffensive se cache un amour de jeunesse. Matthew et Katy ont en effet été en couple lorsqu’ils étaient plus jeunes, ce qui n’arrange en rien les choses. Ajoutez à cela une épouse un peu coincée, un conjoint qui est un éternel adolescent, une bonne dose d’hormones et de situations cocasses, et vous obtiendrez « Pas de sexe le mardi ». De quoi se détendre et rire un peu après une longue journée de travail.

Articles Littérature / Comics récents

Un artbook à la gloire de Rick et Morty
Le Prix du « Roman de l’été » par Télé-Loisirs
Un almanach pour les amoureux des mots
« 20 ans… » : le roman feel-good de Claire Bertin
Strasbourg, mon amour…

Articles Littérature / Comics populaires

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »
at nunc elit. et, felis justo tempus amet,