Les « quatre filles du Docteur March » revisité

Les « quatre filles du Docteur March » revisité

Crédit Photo : DR

Ecrit par Louisa May Alcott et publié en 1869, « Les quatre filles du Docteur March » a connu de nombreuses adaptations, tant dans le domaine littéraire, qu’au cinéma ou à la télévision. Aujourd’hui, c’est au tour de Bre Indigo et de Rey Terciero de proposer un roman graphique aux éditions Jungle.

« Les quatre filles du Docteur March » font partie de la littérature classique américaine, au même titre que « Les raisins de la colère » de John Steinbeck ou « Moby Dick » d’Herman Melville. Comme bon nombre de ces ouvrages intemporels, le livre signé Louisa May Alcott, paru pour la première fois en 1869, a droit à son lot d’adaptations et de réécritures. Aux éditions Jungle, Rey Terciero et Bre Indigo viennent d’ailleurs de publier « Les quatre sœurs March », un roman graphique revisité.

Un roman graphique actuel

La bande dessinée remet au goût du jour une vieille histoire en la transposant au XXIe siècle. Meg, Jo, Beth et Amy sont quatre jeunes new-yorkaises dont le père est parti en intervention militaire au Moyen Orient. Leur mère, infirmière, accumule les heures supplémentaires pour subvenir aux besoins de la famille. Mails, journaux intimes, illustrations, la BD mélange les styles pour devenir un ouvrage 2.0. Il est question de famille bien sûr, mais aussi d’amour et d’identité. L’originalité réside par ailleurs dans la mise en avant du droit des femmes et de la cause LGBT. Un roman graphique somme toute réussi qui ne pourra que parler aux adolescentes d’aujourd’hui.

Publié le 13 juin 2019 par - Dernière mise à jour le 7 juin 2019

Articles Littérature / Comics récents

Magic Monaco : le salon incontournable de la pop culture
« Les racines de la colère » : Prix FranceInfo 2020
Des BD et comics sur grand écran en 2020
Coyotes : femmes badass et chasse aux loups-garous pour le comics de Sean Lewis et Caitlin Starsky
Les adaptations littéraires attendues au cinéma en 2020

Articles Littérature / Comics populaires

A vos commentaires