Trouvez un événement

Le Mag- Menu

La sélection littéraire du mois : septembre 2015

La sélection littéraire du mois : septembre 2015

Publié le 22 septembre 2015 par - Crédit Photo : DR

A la rentrée, nous sommes envahis par les nouveautés dans les rayons. En 2015, 589 romans sont annoncés pour l’automne. A défaut de savoir lequel mettre sur votre table de chevet, penchez-vous plutôt sur les bandes dessinées, qui ont, elles aussi, droit à leur coup de projecteur.

L’année du crabe / Alice Baguet
Alice a 19 ans, des rêves plein la tête dont celui de devenir graphiste. Mais le destin en a décidé autrement. Le crabe, ou plutôt le cancer a décidé de s’inviter dans sa vie. Un matin, la jeune fille découvre en effet une boule dans son cou. Les examens ont lieu et le verdict est sans appel : Alice souffre d’un cancer du sang, stade 3 ½. Perte de poids, des cheveux, chimiothérapie, elle va se battre pendant plusieurs mois contre cette maladie qui la ronge de l’intérieur. Ce cancer, qu’elle représente comme un crabe dans sa bande dessinée et qu’elle a décidé d’appeler « Jean-Pierre », va se lier à elle, jusqu’à ne plus vouloir la lâcher…

 

Mal de mère / Roderic Valambois
Roderic a un père malade et une mère alcoolique ; autant dire qu’il n’a pas eu une enfance des plus joyeuses. Alors que le père s’investit à fond dans son travail d’éditeur, la mère, institutrice, sombre dans l’alcool. Les disputes sont régulières. Chaque soir, dans son lit, Roderic prie pour que les colères cessent et que les parents s’aiment à nouveau. La mère se plaint du manque d’aide à la maison, du poids des tâches ménagères et noie son chagrin dans l’alcool. A plusieurs reprises, elle est envoyée à l’hôpital ; sans succès. Les enfants grandissent, quittent la maison. Roderic, lui, ne revient que le week-end, pour laver son linge et voir son père. Sa mère, il a décidé de la dénigrer.

 

Confidences à Allah / Marie Avril et Eddy Simon
Jbara vit dans un petit village perdu dans les montagnes du Maghreb. Au sein d’une famille nombreuse, elle s’occupe de ses brebis, mais aussi des bergers de passage avec lesquels elle prend beaucoup de plaisir. Mais le jour où elle se retrouve enceinte, Jbara est bannie de la maison. Elle s’installe en ville, trouve un petit boulot et va même jusqu’à se prostituer. Véritable objet sexuel, Jbara accouche dans le plus grand secret, un soir dans une cour sombre. Le lendemain, elle revient à ses préoccupations, sans se soucier du nouveau-né. Elle sait que ce qu’elle fait est mal, et n’hésite pas à se confier à Allah, même si elle a de moins en moins la foi.

Articles Littérature récents

Évoquer les théories du complot avec les adolescents
La maison d’édition Première Impression se met au bookcrossing
La sélection littéraire du mois : février 2018
10 livres pour les célibataires à la St-Valentin
« Best Kiss » ou la romance qui séduit les jeunes adultes

Articles Littérature populaires

A vos commentaires

Tous les produits dérivés et les goodies de vos séries préférées sont sur Roster Con »