Confessions d’un mannequin grande taille

Crédit Photo : DR

Johanna Dray, taille 48, a été la première mannequin grande taille professionnelle à travailler en France. Aujourd’hui, elle sort aux éditions Pygmalion son livre-témoignage  « Taille mannequin », dans lequel elle dénonce notamment le diktat de la minceur.

Brune, pulpeuse, souriante, tels pourraient être les adjectifs utilisés pour décrire Johanna Dray. Celle qui fut la première mannequin grande taille en France est tombée amoureuse de la mode dès son plus jeune âge. Aujourd’hui, elle relate son histoire dans un livre paru aux éditions Pygmalion, « Taille mannequin ».

Une grande carrière

C’est en 1996, alors qu’elle prend le métro que la jeune fille se fait repérer par un photographe. D’abord réticente, Johanna Dray se laisse finalement convaincre et rencontre alors Gilles Lévy, directeur de Giani Forté. Ce tout premier rendez-vous marquera le début de sa carrière de mannequin grande taille. La top-model a depuis défilé pour les plus grands à travers le monde.

Chacun sa beauté

Celle qui fait 1m80 et qui affiche une taille 48 sans complexe est désormais maman et écrivaine. Dans son témoignage, elle revient sur ses débuts, sa vie de mère, mais aussi sur le cancer qu’elle a combattu et sur son métier de mannequin, où le diktat de la minceur est omniprésent. La jeune maman en profite pour faire passer un message, en disant que la beauté n’est ni unique, ni universelle et qu’il faut arrêter de vouloir ressembler à quelqu’un d’autre. Voilà qui est bien dit.

0 Comments
Articles Littérature / Comics récents
« Mortelle Adèle » bientôt sur le petit écran
« Magic Friends » : La BD où les dessins prennent vie
Quiz : Joël Dicker et son œuvre
Louise Glück, Prix Nobel de littérature
10 livres qui vous permettront de vous coucher moins bête
Articles Littérature / Comics populaires
A vos commentaires

mi, consectetur ipsum Sed efficitur. quis, id pulvinar