« Au secours, je commende lundi ! »

Crédit Photo : DR

Comment réussir sa vie professionnelle ? Telle est la question inscrite sur toutes les lèvres. Que l’on soit étudiant, en poste ou en reconversion, il arrive que l’on soit dépassé par la vitesse à laquelle évolue notre société. Alors, pour ne pas perdre la main et rester sur le qui-vive, Christophe Pascal et David Bechtel ont imaginé un petit manuel de survie aux éditions Marabout. Baptisé « Au secours, je commence lundi », l’ouvrage donne des clés, des préceptes mais aussi des conseils pour manager, communiquer et s’épanouir au travail.

Crédit Photo : DR

Roster Con : Peut-on dire que “Au secours, je commence lundi !” est un ouvrage de développement personnel pour les personnes débarquant sur le marché de l’emploi ?

David Bechtel : Oui mais pas que : il s’adresse aussi aux pros au reconversion, à tout le monde, à vous, à moi, à tous ceux qui veulent progresser en entreprise, mieux « vivre » leur cadre professionnel. “Au secours, je commence lundi !” délivre des conseils de coaching et de développement personnel mais de manière plus directe, plus concrète et pragmatique que ceux que dans certains livres que l’on voit ici et là. Des conseils réellement efficaces et prêts à l’emploi quels que soient son job, son secteur professionnel.

Comment expliquez-vous que la génération des années 90′ soit à ce point exigeante quand il s’agit d’accorder autant de temps à la vie privée que professionnelle ?

C’est un problème identitaire très légitime ! Aujourd’hui, on sait que l’on travaille et plus et plus vite. Avec le digital, tout se fait en temps réel, avec des cadences de travail plus chargées et rapides que celles connues par les générations précédentes. La question se pose alors : quelle sera ma vie personnelle et quelle sera ma vie, tout simplement, en donnant tout à mon entreprise ? A cela, une idée disruptive mais pourtant vraie : le digital a apporté un autre paradigme aux nouvelles générations, en offrant tant de possibles dans les loisirs, la découverte du monde, un hédonisme à portée de main pour tout… On veut alors tout à la fois. Gagner sa vie, profiter de la vie, donner un sens à sa vie, se sentir utile. Tout est possible selon l’axe que l’on donne à sa vie ! Les réponses sont dans le livre !

Quelqu’un qui se plait dans son job et qui n’a pas l’ambition d’évoluer doit-il se remettre en question ?

Malheureusement ou heureusement oui ! Tant mieux si la personne se plait dans son job mais sans vision au-delà, sans désir d’évolution ou d’enrichissement de ses compétences et de son expertise, cette personne stagnera et sa valeur se dépréciera. C’est la règle du marché. Pire : elle se mettra possiblement en danger dans l’entreprise. La dynamique est la règle. Stagner c’est faire marche arrière sans s’en rendre compte. Penser à évoluer, c’est aussi une bonne nouvelle pour toujours trouver du sens et de l’envie à ce que l’on fait.

Aujourd’hui, nombreux sont les adolescents à se dévoiler sur les réseaux sociaux, sans forcément penser à leur future carrière. Comment peuvent-ils redorer leur image une fois leurs études achevées ?

En comprenant qu’être sur le Net c’est communiquer sur soi et donc sur sa vie pro. Tous les employeurs (ou presque) googlelisent aujourd’hui leurs candidats. Cela se comprend. C’est le « comment être » de l’individu, sa praticité, que l’on cherche avant tout, une fois le diplôme acquis. Le social media d’un individu est une campagne de communication qu’il peut s’offrir, comme des 4 X3 dans le métro ou une pub télé ! Il suffit donc de changer d’axe, là encore : poster sur des sujets liés à sa vie professionnelle ou au secteur qui intéresse, mettre en avant ses qualités, son engagement dans des projets, sa culture d’un domaine, son ouverture d’esprit… Il faut se mettre « en marche » en s’appuyant sur les réseaux sociaux ! Se mettre « en marche » a formidablement réussi à certains !

0 Comments
Articles Interviews récents
« Défense de taguer » : l’éducation citoyenne par les dessins
La Belle Book Box : La box livresque dédiée aux livres d’occasion
AlterPublishing : La maison d’édition qui dépoussière le milieu du livre
Rencontre avec Angeline, la fondatrice de BooBox
« Orazio », le premier roman de Christophe Matho
Articles Interviews populaires
A vos commentaires

Aenean vulputate, Curabitur ultricies accumsan tristique elementum nunc