Astérix est orphelin

Crédit Photo : DR

Ce mardi 24 mars Albert Uderzo, l’un des papas d’Astérix, est décédé à l’âge de 92 ans d’une crise cardiaque. Son compère de toujours, René Goscinny, l’avait quitté brutalement en 1977. Aujourd’hui, Astérix est désormais orphelin et les hommages se bousculent.

C’est sous le crayon d’Albert Uderzo et de René Goscinny que le Petit Gaulois, Astérix, a vu le jour en 1959, dans les pages du magazine Pilote. Depuis, Astérix, c’est un parc d’attractions, 38 albums traduits dans le monde entier et plus de 380 000 exemplaires vendus. On ne compte pas à côté les produits dérivés, les dessins animés et depuis quelques années maintenant, les longs-métrages. L’an prochain d’ailleurs, sortira sur grand écran « Astérix & Obélix : L’Empire du Milieu », réalisé par Guillaume Canet.

La mort d’un grand homme

Mais aujourd’hui, le village gaulois est triste : Albert Uderzo, l’un des créateurs, est décédé d’une crise cardiaque à l’âge de 92 ans. S’il avait délaissé ses planches depuis 2008 au profit d’un nouveau duo, Didier Conrad et Jean-Yves Ferri, Albert Uderzo n’a jamais cessé de promouvoir les aventures d’Astérix. Après la mort de son cher ami et collaborateur, René Goscinny, en 1977, le monstre de la bande dessinée avait poursuivi son travail, s’exposant parfois au feu des critiques.

Hommage sur France Culture

Alors que les hommages se multiplient sur la toile, France Culture rediffusera ce soir à l’antenne, de 19h à 20h, la bande dessinée « Astérix, la Zizanie ». Devenue un « lieu de mémoire » de l’identité française, l’album s’ingénie à parodier le mythe de « nos ancêtres les Gaulois ». Un véritable spectacle radiophonique, à partir d’un enregistrement haut en couleurs qui avait été diffusé en 2017, à l’occasion des 60 ans d’Astérix. Sur le plateau du Studio 104, une vingtaine de comédiens, bruiteurs et musiciens avait mis en scène et en voix les fameux personnages populaires, à l’esprit toujours rebelle.

0 Comments
Articles Littérature / Comics récents
Hibook : Le spécialiste du marque-page
« Mortelle Adèle » bientôt sur le petit écran
« Magic Friends » : La BD où les dessins prennent vie
Quiz : Joël Dicker et son œuvre
Louise Glück, Prix Nobel de littérature
Articles Littérature / Comics populaires
A vos commentaires

id in Curabitur eleifend Phasellus risus. ut ut quis, ut suscipit Donec