A la rencontre de la créatrice de la Box « Escape with a book »

Crédit Photo : Escape with a book

Si nous ne pouvons pas encore vous faire d’article-test sur la nouvelle box livresque « Escape with a book », nous sommes tout de même allés à la rencontre de sa créatrice, Caroline Dieu. Objectifs : en savoir un peu plus sur sa petite entreprise et sur sa volonté à mettre en avant les auteurs auto-édités.

Roster Con : Comment est née la Box livresque « Escape with a book » ?
Caroline Dieu : C’est un peu particulier, mais c’était l’an dernier pendant les vacances d’été. Je suis étudiante, ce qui veut dire que pendant l’année, je suis overbookée, mais les congés, je n’ai plus cours et ça arrive souvent que je m’ennuie. Par ailleurs, je venais de recevoir une Box Mille, ce qui m’a assez inspirée. Je me suis juste dit : « Et si je m’occupais en créant quelque chose qui me plait et qui est lié à ma passion ? » C’est comme ça que l’idée m’est venue en tous cas. Après, il y a eu les différentes démarches administratives pour créer l’entreprise, ça a quand même pris du temps.

Pourquoi avoir décidé de miser sur les auteurs indépendants ?
Je ne sais pas trop pourquoi, mais ça me tenait à cœur. J’ai beaucoup de contacts avec des auteurs indépendants, j’ai eu d’incroyables coups de cœur et je trouve que maintenant, être publié en maison d’édition n’est plus d’office une assurance de qualité. J’ai juste envie que les gens comprennent qu’on peut trouver des perles dans l’autoédition et j’espère pouvoir permettre à certains indés de se faire connaitre grâce à ma box.

Crédit Photo : Escape with a book
Que contient au juste la Box ?
Pour l’instant, il n’y en a eu qu’une sur le thème « La malle aux histoires ». Elle contenait un roman, deux marque-pages, une illustration et une bougie. La prochaine est en pleine préparation…

Quel(s) public(s) ciblez-vous ?
Je n’ai pas vraiment de public cible de premier abord… Ce que je veux dire c’est que je n’ai pas de thème précis comme Mille et un livres qui se concentre sur le Young Adult. Je lis de tout et je veux partager mes coups de cœur, donc je pense que chaque box sera assez différente et qu’elles peuvent chacune toucher un public assez varié.
Par contre, je pense que le public des Box en général est plutôt féminin, mais j’aime bien les défis et si j’arrive à attirer un public plutôt masculin, ça serait super aussi !

Il existe de plus en plus de box littéraires sur Internet. Comment comptez-vous vous démarquer de la concurrence ?
C’est une bonne question, d’autant plus que je ne suis pas une experte en communication ou en marketing ! Pour être sincère, quand j’ai eu l’idée de la box pour auteurs indépendants, je pensais être la seule à avoir eu l’idée. Finalement, je me suis rendu compte qu’il en existait déjà plusieurs et que je ne pouvais donc pas juste compter sur l’originalité de promouvoir les auto édités. Peut-être que mon originalité résidera dans les thèmes sensiblement différents à chaque box et que ça me permettra de me démarquer.

0 Comments
Articles Interviews récents
AlterPublishing : La maison d’édition qui dépoussière le milieu du livre
Rencontre avec Angeline, la fondatrice de BooBox
« Orazio », le premier roman de Christophe Matho
Un livre au nom de l’amitié
Elsa Levy : « J’ai eu envie d’expérimenter l’auto-publication »
Articles Interviews populaires
A vos commentaires

mi, dolor. ut ultricies eget id, efficitur. Sed