Sterling Knight & Jonah Hauer-King pour un panel aux saveurs de Disney

Crédit Photo : DR

0

En invitant Sterling Knight & Jonah Hauer-King à sa convention virtuelle, Neverland Adventure a ravi les fans de Disney. D’un côté pour la série Sonny, d’un autre pour le futur Prince Eric du film La Petite Sirène de Rob Marshall. Ensemble, ils ont donné un panel le 20 juin dans le cadre de la convention « Virtual Adventure ». Top 5 de leurs réponses 100% Disney.

1- Un rêve d’enfant de jouer pour Disney ?

Sterling Knight : j’ai grandi en regardant les séries Disney Channel et les films Disney. Mes grand-parents avaient un magasin de location de cassettes vidéos […] Mais je ne crois pas avoir eu envie de travailler spécifiquement pour Disney. Je veux juste travailler (rire), peu importe l’employeur. Évidemment, comme j’ai grandi en regardant toutes ces séries, c’était vraiment cool d’être dans l’une d’elles.
Jonah Hauer-King : Je n’aurais jamais imaginé être dans un film Disney. En grandissant j’en ai regardé beaucoup et j’ai plein de souvenirs de tous ces films. J’ai même encore actuellement chez moi de vieilles VHS des films Disney (il montre les cassettes de La Belle et La Bête et Aladdin). Quand des gens viennent chez moi ils se moquent en disant « ah oui, comme tu es dans un film Disney, tu as toutes les VHS ». Mais non, je les ai depuis toujours (rire) !

2- L’audition pour le Prince Eric et le tournage

Jonah : Le processus d’audition a été très long. J’ai commencé par faire trois ou quatre vidéos depuis chez moi de scènes différentes sur une période de quelques semaines. Ensuite, on m’a demandé de venir rencontrer Rob (Marshall), le directeur. J’y suis retourné 3 ou 4 fois et lors de la dernière audition j’étais avec Halle (Bailey) qui joue le rôle d’Ariel. Je suis arrivé pour la dernière audition, j’avais l’impression d’être sur un plateau de tournage : on avait des caravanes, un décor qui avait été construit juste pour le jour de l’audition et qui a été détruit juste après, toute une équipe de tournage, on était en costume, c’est comme s’ils avaient filmé une petite version du film. C’est à la fois bizarre et intimidant mais ça ressemblait aussi à un jour de tournage classique donc c’était une expérience sympa. J’avais juste envie d’en profiter peu importe le résultat de l’audition.
Tout le processus d’audition s’est passé sur environ 6 mois et finalement Rob m’a appelé en numéro masqué en disant « allo, c’est le prince Eric ? » J’ai répondu : « euh non, ce n’est pas moi, je ne sais pas ». C’était très sympa de sa part. Souvent les auditions peuvent être vraiment difficiles parce que c’est très stressant, il y a beaucoup de pression. Alors qu’avec Rob, à chaque fois que j’y allais, il me disait « pense comme si c’était juste une scène que tu tournes pour un film, ne pense pas au résultat ni au futur ». C’est difficile à faire mais ça m’a aidé.

Sterling avouera, en plaisantant, être très jaloux de l’expérience racontée par Jonah « La plupart du temps tu te rends dans un placard un peu bizarre pour tes auditions (rire) avec une caméra de mauvaise qualité et quelqu’un qui est en face de toi pour te donner la réplique mais qui n’a clairement pas envie d’être là. »

Jonah : Je suis très impatient de jouer le rôle. On a répété pendant 3 mois et on allait commencer à tourner quand la pandémie est arrivée.
Rob est un réalisateur brillant, c’est le rêve de tous les acteurs de tourner avec un réalisateur comme lui parce qu’on apprend beaucoup de lui. Halle est très talentueuse, je me sens chanceux de travailler avec elle ou avec Melissa McCarthy et Javier Bardem. Ce sont des gens géniaux. C’était un rêve de les rencontrer mais en plus de pouvoir travailler avec eux… […] Je suis ravi et effrayé à la fois de jouer le rôle parce qu’on se demande si on ne va pas être pire que l’original. Il faut trouver l’équilibre entre ce qui a été fait au départ tout en créant un nouvel aspect au film.

3- Si vous pouviez vivre dans un univers Disney, lequel ce serait ?

Pocahontas a été le choix de Jonah « c’est le premier film Disney que je me souviens avoir regardé. Je me souviens de la beauté de la nature dans Pocahontas ». Sterling a porté son choix sur Les 101 dalmatiens « pour les chiens mais aussi le jazz, le piano… « 

4- Le moment préféré sur le tournage de Sonny et son sentiment par rapport à ses fans

Sterling : il date du début de la série. Un jour, on a décidé de rester au travail et ne pas rentrer chez nous le soir. On est dans les studios NBC à Burbank, sur le plus grand plateau et on se dit, allez, ce soir on va dormir dans le vestiaire. J’avais ma Xbox, ma guitare et on a fait une gigantesque soirée pyjama dans le vestiaire. On courait dans les couloirs, on était tellement content d’être là, sur ce magnifique plateau. C’était génial.
On a d’ailleurs fait une réunion Zoom avec tout le monde récemment. C’est dingue de voir l’évolution de chacun comme Demi (Lovato) cette grande artiste, Tiffany (Dawn Thornton) qui a des enfants, une famille…

Sterling : Je trouve ça génial que les fans pensent à moi comme souvenir de jeunesse. Je suis confus par rapport à ça, au fait qu’on me trouve cool (rire). C’est un honneur et un privilège de faire partie des souvenirs sympathiques des gens. Et je ne le prends pas à la légère. Quand la série est sortie les fans avaient 13 ou 14 ans, maintenant 24 ou 25 ans. Certaines de ces personnes ont des enfants… […] Avoir un impact positif sur la vie de quelqu’un, c’est la partie préférée de mon boulot. Permettre à des gens de rire ou de pleurer quand ils en ont besoin, il n’y a pas de meilleur compliment.

5- S’ils pouvaient être un personnage de Disney lequel ce serait ?

Jonah part directement vers le personnage de Cruella des 101 dalmatiens. Il plaisantera sur le fait qu’ils ont hésité entre lui et Emma Stone pour la version du film de 2021… finalement ils l’ont choisi elle. Sterling choisi deux personnages pour des raisons bien particulières : « en numéro 1 Hercule, parce que la musique est géniale suivi, en numéro 2, par Tarzan parce que Phil Collins ! »

Les infos en plus

  • Le personnage de Chad Dylan Cooper est celui que Sterling a préféré jouer dans sa carrière. Pour Jonah, il s’agit du rôle de Christian dans Once Upon a Time in Staten Island, film qui doit bientôt sortir.
  • Un rôle rêvé pour le futur ? Juste d’avoir des rôles diversifiés et stimulants pour Jonah. Sterling s’oriente vers un film d’action du style de John Wick : « Je veux faire exploser des trucs autour de moi, aller hyper vite, jouer une sorte de super-héros serait cool. En fait ce que je veux vraiment, c’est marcher et avoir quelque chose qui explose dans le fond, dans mon dos sans que je n’ai de réactions (rire). »
  • Des conseils en matière de TV ou films ? Jonah parle de Normal People (Hulu) et de Le 13e « un documentaire fascinant sur Netflix sur le système carcéral aux États-Unis. C’est très difficile à regarder mais très important de le faire selon moi ». Sterling est plutôt films et séries qui le font se sentir bien. Il voit cet art comme un échappatoire. Plus spécifiquement il conseil de regarder « Le Roi sur Netflix. Il est incroyable. Il y a une séquence de bagarres dans la première partie du film qui est, selon moi, une des meilleures que je n’ai jamais vu. C’est filmé de façon très réaliste ».
  • S’il n’avait pas été acteur, Sterling aurait aimé être avocat « je voyais les salles d’audience comme des scènes. Mais ensuite j’ai vu qu’il fallait aller à l’école très longtemps donc j’ai laissé tomber. J’aime beaucoup argumenter avec les gens donc c’était peut être aussi une des raisons… » Jonah mentionnera un métier de rêve de sa jeunesse : footballeur « mais je me suis rendu compte rapidement que ça n’allait jamais arriver (rire) ». Et concernant un métier plus réaliste, rien de spécifique, mais juste travailler dans la musique.
  • Sterling et Jonah écoutent toute sorte de musique. Jonah mentionne le groupe de sa co-star de La Petite Sirène « Chloe x Halle » ainsi qu’un compositeur de musique classique : Chris Sand. Sterling parle de blues, de country… « j’ai apparemment 85 ans en fait à l’intérieur de moi (rire) ». Il citera également de grands guitaristes : Joe Bonamassa, Josh Smith et Kirk Fletcher.
  • Jonah est un grand fan de foot et notamment du club d’Arsenal. Sterling avoue ne pas tout comprendre à la technique du foot « européen », lui qui est plus dans un pays où le football américain est roi. « Le plus grand problème que j’ai avec le football européen c’est le fait que les joueurs n’arrêtent pas de se passer la balle en arrière, vers le gardien. Je ne comprend pas ». Ils se sont promis de se retrouver pour voir un match d’Arsenal. Jonah aura ainsi l’occasion d’apprendre les techniques du foot à Sterling.
  • Sterling et Jonah sont de grands fans de comédies musicales. « Je pleure tout le temps devant les comédies musicales. Wicked ? j’ai pleuré à la fin de premier acte. Next to Normal est un show magnifique. The Book of Mormon est fantastique, La Mélodie du bonheur… » avouera Sterling. Quand à Jonah, il mentionne Wicked, Dreamgirls, La Revanche d’une blonde, le musical qu’il est allé voir « de force » avec ses deux sœurs : « Quand j’avais 11 ou 12 ans à New York. Au départ je n’avais pas envie d’accompagner mes sœurs et au final c’était génial. »
  • Il est possible que vous retrouviez Sterling et Jonah dans les Alpes Suisse dans un futur proche. Après avoir vu une vidéo des paysages, Sterling n’a qu’une envie : y aller. Jonah lui apprend, que si c’est possible de voyager, c’est justement là bas qu’il comptait aller cet été. Sterling vient de rentrer d’un voyage de deux mois et demi dans le sud de l’Asie avec son frère et sa sœur : « On était en Thaïlande, au Vietnam, à Bali et je ne me suis jamais senti si vivant que là-bas. Voyager c’est une des meilleures choses à faire. » Jonah, quant à lui, aimerait beaucoup aller en Islande ou en Patagonie pour la nature lui qui aime beaucoup faire des randonnées.
  • Leurs familles ont été un soutien pour les deux acteurs quand ils ont débuté leur carrière. Jonah se souvient que sa maman, qui produisait entre autres du théâtre et avait donc beaucoup d’amis du métier, ne l’a jamais encouragé à le faire « mais dès que je lui ai dit que c’est ce que je voulais faire elle m’a dit vas-y lance toi. » Les parents de Sterling l’ont également soutenu puisque, habitant le Texas, 6 mois par an pendant des années sa maman l’a accompagné à Los Angeles pour tourner « Ma mère était loin de mon père, il essayait de venir les week-ends quand il pouvait. Ils ont été d’un grand soutien ». Par contre, le reste de sa famille ne comprend toujours pas ce qu’il fait dira-t-il en rigolant « ‘tu vas trouver du boulot?’ Je croyais que j’en avais un… (rire) ».
  • Enfin, ils ont parlé de nourriture préférée. Jonah penche pour de la nourriture indienne qui est très présente en Angleterre, Sterling avoue que peu importe l’heure du jour ou de la nuit il est toujours partant pour « un curry vert ». Il se lancera ensuite dans une explication sur la nourriture mexicaine qui n’est pas la même au Mexique qu’aux États-Unis et ce malgré le fait qu’on l’appelle « nourriture mexicaine » des deux côtés de la frontière. « Il y a même une différence entre la nourriture mexicaine de Los Angeles et de Houston (Texas). Les américains sont fous (rire). »

0 Comments
Cet article parle de...
Articles Conventions récents
Lucifer : la convention Straight Outta Hell aura lieu en juin 2021
16 invités annoncés à la convention virtuelle Dream It At Home 3
Julian Morris revient sur son rôle dans Pretty Little Liars, les voyages et ses projets futurs
Emmy Awards : découvrez les nommés de l’édition 2020
Wynonna Earp est de retour !
Articles Conventions populaires
A vos commentaires

accumsan nunc neque. libero consequat. eget justo ut dictum