Trouvez un événement

Le Mag- Menu

Journal de bord : The Land Con, convention sur la série Outlander de Wevents Production

Journal de bord : The Land Con, convention sur la série Outlander de Wevents Production

Publié le 3 novembre 2017 par - Crédit Photo : Roster Con

Les 7 et 8 octobre 2017, la série Outlander était à l’honneur à Paris grâce à l’organisme Wevents Production qui a tenu sa convention The Land Con. De nombreux acteurs de la série avaient répondu présent dont notamment le personnage principal, Sam Heughan et notre petit coup de coeur du week-end, le français César Domboy. On vous propose de revenir avec vous sur la journée du samedi.

8h30 – On quitte notre hôtel, le Reseda, direction le Mc Donald. Commencer une convention sans le petit café du matin ? Impossible ! Malheureusement, on n’avait pas prévu cette attente monstrueuse pour récupérer un cappuccino et un café américain… La journée ne commençait pas au mieux mais heureusement elle allait devenir plus agréable.

9h – On s’installe tranquillement dans le hall de l’hôtel pour boire notre café bien mérité quand on croise Marie, l’attachée de presse de l’événement. Toujours dynamique et de bonne humeur, elle nous remet nos pass. La convention est lancée pour nous !

9h37 – La Garde des Lys prend la pose. Pas de doute, on est au bon endroit !

9h40 – On s’installe comme on peut dans la salle. N’ayant pas prévu de place pour la presse, on s’aligne tous en rang d’oignons contre le mur. Mauvaise nouvelle, on nous apprend également que les photographes ne pourront pas se mettre au milieu de la salle comme ce fut le cas à la précédente convention de Wevents. Dommage.

10h15 La convention est officiellement ouverte par les membres du staff. S’en suit une animation très sympathique réalisée par la Garde des Lys. Musiques, combats, danses, tout y est et on adore !

10h30 – Les acteurs arrivent sur scène. Si Sam Heughan et Lotte Verbeek ne sont pas encore arrivés, Steven Cree, Richard Rankin, Sophie Skelton et César Domboy sont là et bien là. César en profitera pour apprendre quelques mots de français à ses collègues de la série.

10h35 – Les acteurs partis pour commencer leurs activités du jour, une tombola est organisée sur scène avant le début du panel de Steven Cree.

10h45 – Avec une dizaine de minutes de retard, le panel débute.

Nos moments préférés :

Steven veut être un chien
Une fan demande à Steven son personnage préféré dans la série. Réponse en français : « le chat »… en fait ce sera le chien, problème de traduction. Et plus exactement le chien de la saison 1 d’Outlander : « le chien est formidable » conclura également Steven en français.

The little princess
Plusieurs questions ont porté sur le court métrage écrit et joué par Steven Cree plus tôt dans l’année. The little princess est inspiré du Petit Prince qui se trouve être un des livres préférés de Steven : « je suis d’ailleurs devenu plus fan en étant adulte qu’en étant enfant. Quand on lit le livre en étant adulte, il prend un sens différent. » Il décrira comment l’inspiration lui est venue pour ce film : « un jour, j’étais avec un ami parisien et sa fille de 5-6 ans. Elle ne savait pas parler anglais et moi je ne connaissais que quelques mots en français. J’ai joué toute la journée avec elle et à la fin de la journée, je me suis dit que c’était dingue comme avec un enfant, on est pas obligé de parler la même langue. Les enfants font que nous sommes dans le présent, qu’on soit heureux ou triste, ils nous connectent au moment présent. » Steven a donc écrit ce film qui raconte l’histoire d’un homme traversant une dépression. Il rencontre une petite fille qui va lui montrer la beauté et la simplicité de la vie. On le voit évoluer, pour se sortir de cette passe difficile. Steven nous apprend que le film sera présenté dans des festivals et il est très impatient de montrer le résultat aux gens qui l’ont soutenu (le film a été financé par les internautes). Il nous dira qu’il a fait ce film « pour rappeler l’innocence qu’ont les enfants. Il faudrait garder ça en nous, cette part joviale qui est très importante dans la vie d’un adulte ».

Bonus : Il fallait quand même quelques lignes pour parler du look exceptionnel de Steven Cree : t-shirt i *heart* Gary Lewis, kilt, barbe. On adore ! Les photoshoot vont être énormes !

11h15 – A peine la fin du panel de Steven arrivée, César Domboy prend le relais pour une série de questions réponses en français.

Nos moments préférés :

Les compliments de César Domboy sur Romann Berrux
A plusieurs reprises, lors de son panel, César va rendre hommage à Romann, l’acteur qui jouait le rôle de Fergus avant lui : « il a fait un travail incroyable ». Il va d’ailleurs profiter de l’enthousiasme des fans pour filmer une petite vidéo à destination de Romann où le public réagit à la mention de son nom. Entre parenthèse, Romann ou César, si vous passez par là, on ne serait pas contre la publication de cette vidéo. Mais revenons aux compliments. « Romann est le point de départ de Fergus. Quand j’ai été casté pour la série, c’est lui que j’ai regardé même avant d’être pris pour le casting. Je le trouvais tellement incroyable, tellement parfait, que le point de départ de mon Fergus, c’était de me dire qu’il faut qu’il soit fidèle au jeune Fergus interprété par Romann. Qu’on se rende compte qu’il y a une sorte d’évolution logique. » On apprendra également que César et Romann ont eu l’opportunité de se rencontrer et César en a profité pour le remercier de ce qu’il avait fait dans la série. Il confiera qu’entre lui et Romann il y a quelques points communs : « à l’époque on avait la même coupe de cheveux et Romann a cette envie de grandir très vite et c’était également mon cas quand j’avais son âge. »  Mais quelques différences aussi : « Je n’étais pas aussi mature que Romann. Il est comme un petit homme. J’aurai aimé être aussi intelligent que lui et aussi bon en anglais si jeune. C’est une version 2.0 de moi. »

César et sa connaissance d’Outlander
Il n’avait jamais entendu parler d’Outlander avant d’être choisi pour le rôle de Fergus : « J’ai fait le casting pour Fergus sans avoir regardé la série. » Même une fois choisi pour jouer le rôle, César ne savait pas encore quel allait être exactement son rôle et son importance dans la série : « je ne savais pas ce qui m’attendais. C’est après que j’ai compris que j’allais en avoir pour des années (rire). Je pensais que j’aillais jouer deux épisodes dans une série américaine et ça m’allait bien. Donc imaginez la surprise, c’était vertigineux. »

Bonus : Lors du panel, Sam Heughan est arrivé par surprise pour saluer les fans… on vous laisse imaginer l’ambiance dans la salle ! Outre cette surprise, ça a également été l’occasion de voir la belle amitié qu’il y a entre César et Sam. « 
César : J’étais en train de parler de Sam Heughan ! »
Sam : « Est-ce qu’il est grand et beau? »
César : « Mouais… »
Mais plus sérieusement, quelques minutes auparavant, César ventait les qualités de son collègue : « nous avons une relation géniale avec Sam depuis le début. C’est un mec génial qui à les pieds sur terre et la tête sur les épaules. Il ne se prend pas pour Sam Heughan (rire). Il m’a pris sous son aile, un peu comme c’est le cas dans la série entre Jamie et Fergus. » Sam passera la fin du panel (il ne restait qu’une question) à écouter César, assis sur le coin de la scène.

12h10 – Après une petite pause de 10 min, un autre panel a lieu. C’est Richard Rankin qui s’y prête.

Nos moments préférés :

Une fausse lune pour remplacer la vraie
En demandant à Richard de raconter son moment de tournage préféré sur la série, on apprendra que le tournage de la scène finale de la saison 2 a dû être reporté de plusieurs mois car la première fois, la météo était tellement catastrophique dans les Highlands qu’ils n’ont pas pu faire les scènes voulues. La seconde fois, c’était l’inverse, le temps était étrangement calme selon Richard : « ils ont dû refaire la lune tellement « en vrai » elle ne ressemblait pas à une lune normale ». Comme quoi, il y a pire météo qu’en France !

Fan de Bouton
Quel est le personnage que Richard aimerait jouer ? Réponse direct de l’acteur : « Bouton, le chien ». Et plus sérieusement il ajoutera que le personnage qu’il aurait bien aimé jouer n’est pas encore dans la série mais dans les livres. Pour ne pas spoiler les fans qui n’auraient pas lu les livres, il dira seulement que : « c’est un mauvais garçon ». Et s’il s’agissait d’un personnage actuellement dans Outlander, il serait partant pour jouer « Jack Randall, juste pour les scènes de sexe » conclura-t-il en rigolant.

Bonus : Un écossais sur scène ? Forcément ça va parler de Whisky : « Je pense que je suis obligé, par la loi écossaise, d’aimer le Whisky » dit-il en rigolant. D’ailleurs, si vous ne savez pas quoi offrir à Richard, il n’est pas contre : « une bouteille de Whisky Macallan 25 ans d’âge ». C’est son Whisky préféré, et vu son prix, l’avoir en cadeau lui irait très bien. On commence une cagnotte tout de suite ?

12h55 – 10 minutes après la fin du panel de Richard, c’est au tour de Lotte Verbeek de se prêter au jeu des questions/réponses.

Nos moments préférés :

Son moment le plus marrant et le plus difficile sur le tournage
Lotte raconte que les deux se sont passés pratiquement au même moment : « La danse que j’ai dû faire dans la forêt était très sympa. Dès fois, en tant qu’actrice, on se demande ce qu’on est en train de faire. C’était le cas à ce moment-là. J’étais a moitié nue dans une forêt en train de danser avec des torches tout autour de moi et des gens qui s’assuraient que je n’allais pas prendre feu. Mourir brûler n’en valait quand même pas la peine (rire). Mais c’était très marrant à faire même si c’était également très difficile. On a tourné cette scène en été alors qu’à l’origine elle aurait dû être tournée en hiver. J’étais partante pour le faire en hiver me disant que si j’étais en train de danser je n’aurais pas froid. Mais ils m’ont dit qu’avec le froid de l’Ecosse, c’était impossible, ils voulaient que je survive à la scène. On a donc tourné en été. Mais les nuits sont plus courtes à ce moment de l’année, on a donc dû tourner sur deux jours : la portion de la danse une nuit et le dialogue l’autre nuit. La nuit où j’ai dansé était très sympa mais celle avec les dialogues beaucoup moins. Comme je ne bougeais plus, j’étais gelée et toujours nue. C’était vraiment très difficile. Surtout qu’il fallait donner l’impression que je venais juste de danser. »

L’expérience personnelle des acteurs
Suite a une question concernant son ressenti à propos de son personnage, Lotte développera sur un sujet très intéressant : l’importance de l’expérience personnelle pour jouer correctement des scènes et comment faire quand cette expérience n’existe pas. Elle prend notamment comme exemple le fait que son personnage tue des gens, mais qu’elle, n’a évidemment aucune expérience sur ce sujet : « j’avais juste à réveiller la tueuse qui est en moi. Quand on vous donne une arme, et qu’on vous dit que vous devez jouer comme si vous alliez tuer des gens, c’est évidemment pas quelque chose qu’on peut faire en se basant sur notre expérience personnelle. Quand notre personnage est amoureux, il suffit de se souvenir du moment où nous l’étions nous-même dans notre vie. On sait donc comment le ressentir et on peut le jouer. Mais quand on vous dit de tuer quelqu’un c’est impossible. Je ne suis pas une tueuse dans le vie, je ne connais personne qui l’est non plus… du moins je crois… Mais la chose importante pour moi c’était de vraiment me connecter avec la raison qui la pousse à faire ça, la passion qu’elle a pour ça et toute les choses par lesquelles elle doit passer pour le faire. Ça devient au final un sacrifice qu’elle fait, comme on ferait n’importe quel sacrifice. Alors j’essaye de me familiariser avec ce sentiment. »

Bonus : On a beaucoup aimé l’humour dans la réponse de Lotte concernant la question « Qu’est-ce que vous voudriez changer dans votre personnage? ». Réponse : « J’aimerai qu’elle ait plus de scènes de danse et un très bel amant, puis un autre, puis un autre… Ça ne me semble pas être trop demandé. » On est d’accord !

13h30 – Après une grosses matinée, c’est enfin l’heure de manger. Si la convention a pris pas mal de retard par rapport au planning initial, c’est très agréable d’avoir autant de panels avec les acteurs ! Pour notre repas, ce sera un passage rapide Chez Paul pour un sandwich que l’on décide de manger dans la salle principale pour être sûr de ne rien vous faire manquer.

14h50 – C’est à présent clair, il ne faut plus faire attention au planning. Tout est mélangé dans les panels. Mais après tout, le plus important c’est d’avoir des panels, n’est-ce pas ? C’est au tour de Sam et Steven de faire leur apparition sur scène.

Notre moment préféré :

L’amitié entre les deux acteurs
Steven est arrivé sur scène alors que Sam était déjà présent. Il en a profité pour lui faire un énooorme câlin ce qui a eu le don de rendre le public fou. On voit que les deux acteurs s’apprécient beaucoup et on ne sait pas ce que vous en pensez, mais chez Roster Con on préfère quand il y a plus d’un acteur par panel. Ça permet d’avoir plus d’interactions, de rire et de voir la complicité qui peut exister entre les membres du cast. Et c’est clairement le cas ici. Ils vont se taquiner, s’insulter en français : « va te faire foutre », « va te faire enc…. » et Steven dira plus sérieusement que Sam et Caitriona portent magnifiquement la série, qu’ils sont humbles et que Sam est un excellent leader. Ce sera tout pour le sérieux puisqu’une seconde plus tard il ajoutera « et il a des biceps de plus en plus gros et une extension du pénis ». « C’est vrai » conclura Sam. Steven racontera également que les deux acteurs étaient à l’école de théâtre ensemble : « j’ai passé mon temps à être bourré ». Sam ajoutera qu’il détestait Steven à l’époque : « il était dingue ». « C’est vrai, j’étais dingue… et sexy ! »

Bonus : Pendant le panel, Steven recevra un appel de Gary Lewis qui a vu son t-shirt « I love Gary Lewis » sur les réseaux sociaux. Ce sera l’occasion d’échanger quelques mots avec l’acteur.

15h25 – Directement après la fin du panel, une enchère a lieu pour le gain d’un « Tea time » avec Richard Rankin. Celui-ci sera remporté par 5 fans pour 110€ chacun. L’après midi se poursuivra avec divers quizz et blind test.

16h50 – Sophie Skelton et Richard Rankin viennent sur scène pour, ce qu’on apprendra être par la suite, le dernier panel de la journée.

Nos moments préférés :

Richard, interdit de conduite
Quand la traditionnelle question : racontez nous un moment rigolo de tournage est posée, Richard et Sophie racontent qu’il ont tous les deux été coincés par la neige dans une voiture. Richard conduisait et « c’est à partir de ce moment qu’on m’a doucement demandé de ne plus conduire. On était en train d’arriver au bout d’une longue route et il neigeait énormément. On arrive donc à une jonction et nous devions retourner aux studios. J’ai dit que j’arriverai à rouler jusque là-bas malgré la neige. Sophie m’a dit « non non, je pense qu’on devrait plutôt sortir de la voiture » Evidemment je lui ai dit que je pouvais conduire, que personne ne pouvait rester coincé dans la neige, j’ai essayé… et évidemment on est resté coincé, la voiture ne voulant pas bouger. C’est à ce moment que le producteur exécutif est passé à côté de nous en voiture en nous demandant ce qu’il se passait, si on était coincé. J’étais la : c’est pas de ma faute ! Mais évidemment ça l’était… »

Passé ou futur, où se rendre ?
Vous auriez plutôt envie de vivre dans le passé ou dans le futur ? Pour Richard, aucune doute : « dans le présent. Je suis très content de vivre dans le présent ». Pour Sophie, c’est différent : « le futur serait très sympa pour voir quelles technologies seront inventées mais en même temps, j’adorerai retourner dans le passé pour vivre dans une époque où il n’y avait pas de technologie, où il y avait du contact humain, des lettres manuscrites, où la vie allait moins vite. » Richard la taquinera en disant qu’elle ne peut pas vivre 5 minutes sans son téléphone. « Pas vrai » dit Sophie, « je peux laisser mon téléphone dans une autre pièce et ne plus m’en préoccuper pendant toute une journée. Toi par contre tu es dessus 24h sur 24. »

Bonus : A la demande de Sophie, et suite à une question de fan, Richard chantera quelques phrases d’une chanson écossaise « Caledonia » de Dougie MacLean. Et c’est drôlement bien réussi !

17h40 – Ce sera l’heure de notre départ de la convention. Et vous alors, vous avez pensé quoi de la Land Con ? Qui ont été vos coups de cœur ? Vos meilleurs moments ? Commentez ci-dessous !

> Retrouvez 104 photos de la convention ici

Cet article parle de...

Articles Actus récents

Emmy Awards : découvrez tous les nommés pour 2018
A Millennial Weekend : une convention multi-fandom en octobre 2018
Pretty Little Liars : une convention en France en 2019
We Are Grounders 4 : Tasya Teles sera aussi à la convention toulousaine
Tyler Posey de retour à Paris en 2019 pour une convention Teen Wolf

Articles Actus populaires

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer