Les conventions de cinéma avec le Covid

Crédit Photo : igorovsyannykov via Pixabay

Le cinéma, est incontestablement le divertissement le plus apprécié au monde ! Seul, en famille ou entre amis, le cinéma propose des offres de choix pour votre loisir. Que ce soit dans les salles de cinéma, avec les programmes télévisés ou sous n’importe quelle autre forme, on a toujours droit à plein d’émotion, de suspens, de drame, d’intrigue avec les nombreuses œuvres que les réalisateurs proposent. Pour les plus grands passionnés de cinéma, s’il a bien quelque chose de plus intéressant que les films et les diverses autres œuvres cinématographiques, c’est bel et bien les nombreuses conventions et festivals qui se meuvent autour de ce dernier.

Ces derniers représentent l’occasion, de dérouler le tapis rouge pour les stars du cinéma, de récompenser les meilleures œuvres, les meilleurs acteurs, d’analyser les résultats des boxoffices et d’assister à plusieurs shows exceptionnels. Les différents festivals et conventions cinématographiques offrent l’opportunité de rencontrer les acteurs du monde du cinéma, d’échanger avec eux et de partager sa passion avec d’autres personnes. Mieux, c’est également l’occasion de découvrir en exclusivité le calendrier des productions cinématographiques notamment les blockbusters à venir. Cependant, la pandémie de Coronavirus qui sévit actuellement dans le monde, est venue bouleverser ces intéressants programmes de conventions et de festivals à travers le monde. Face à cette crise, l’industrie du cinéma essaie tant bien que mal de s’en sortir surtout en ce qui concerne l’organisation des conventions et festivals. Nous vous proposons de découvrir ici comment les conventions et festivals cinématographiques arrivent à se tenir malgré le Covid.

L’impact du Covid sur les festivals de film dans le monde

Tout comme le cinéma, les sessions sur les sites de paris légaux sont exceptionnellement divertissantes et rentables étant donné que de plus en plus de sites de casinos en ligne proposent leurs services aux amateurs de pari. Ce succès des paris en ligne peut s’expliquer par le fait que ces casinos sont fiables. Contrairement aux casinos en ligne, il faut dire que le secteur du cinéma a été durement touché par la crise de Coronavirus. En France seulement, l’arrêt forcé des activités dans ce domaine a provoqué le chômage de plus de 15 000 salariés. Dans une interview accordée le 25 mai 2020 au Dalloz Actualité, Me Frank Valentin, associé IP & Digital chez Altana Avocats a affirmé :

La crise sanitaire que connait la France, et plus largement le monde entier, a un impact considérable sur l’industrie du cinéma. Depuis le 14 mars, les six-mille salles de cinéma du pays sont fermées, sans certitude sur les dates et conditions de réouverture. Une fermeture aussi longue est une première dans notre histoire, que les deux conflits mondiaux du XXe siècle n’avaient pas même imposée

. C’est effectivement une première avec près de 300 millions d’euros de dette enregistrée entre janvier et juillet 2020 par les salles de cinéma fermées sur l’étendue du territoire français. Par ailleurs, sur les sept derniers mois de cette année 2020, la fréquentation des salles de cinéma a chuté de plus de 64,3% ; des statistiques assez meurtrières pour ce secteur en plein expansion planétaire. Et ce n’est pas tout ! En plus de tenir le monde en alerte, le Covid a également entraîné le décalage de plusieurs sorties de films et l’annulation d’un grand nombre de festivals internationaux. La 73e édition du prestigieux Festival de Cannes prévue initialement du 12 au 23 mai a été annulée et reporté à fin juin-début juillet, date qui bien évidemment ne verra pas la tenue de cet événement mondain en raison des restrictions du Covid. En outre d’autres grands événements cinématographiques comme le Festival international du film d’animation d’Annecy initialement prévu du 15 au 20 juin ont été annulés en raison des dégâts causés par la crise du Covid.

Tenir face au Covid : Quelles sont les dispositions du monde du cinéma ?

Devant autant de difficulté du secteur cinématographique, la question à se poser est bien quelles sont les dispositions prises pour survivre. En effet, les conséquences du Covid sont telles que si rien n’est fait, les cinéphiles risquent de très tôt s’ennuyer du domaine et même de s’en désintéresser. Pour les évènements notables liés au cinéma en France et dans le monde, voici quelques mesures prises :

Le cas du CNC

La toute première des options qui a été évaluée avant même la reprise des évènements dans le monde du cinéma a été l’apport financier pour soutenir la crise. Ce dont les grands évènements se nourrissent, ce sont des recettes effectuées avec les salles de cinéma, les ventes et bien d’autres. L’un des défis majeurs de la période post-Covid dans le cinéma a été de relancer les salles de cinéma et de spectacle. Dans cette optique, le CNC ou Centre national du cinéma et de l’image animée a permis selon l’article 17 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 une réduction du délai d’exploitation des salles. Par ailleurs selon les articles L. 231-1, L. 232-1 et L. 233-1 du code du cinéma et de l’image animée, l’organisme a permis à un total de 59 œuvres d’être diffusé bien avant la date prévue à cet effet. Cela a été un premier pas vers la survie même des festivals de cinéma étant donné que dans la même lancée, le CNC a également procédé à l’étude et au traitement des dossiers des conventions cinématographiques avec les producteurs.

Réinventer les festivals et conventions cinématographiques

Plus loin dans les plans de relance du secteur cinématographique, ce sont les festivals et conventions internationaux qui ont connu des changements notoires pour permettre aux amateurs et artisans du 7e art de continuer à profiter pleinement du domaine. Pour le cas du Festival de Cannes par exemple, Thierry Frémaux, délégué général dudit festival a affirmé être profondément attristé par le fait que l’évènement ne pourra pas être organisé sous sa forme initiale. En effet, dès les premiers impacts du Covid, le Président français Emmanuel Macron avait affirmé qu’il se pourrait que le Festival se tienne fin juin début juillet, ce qui n’a également pas été possible avec les menaces d’une nouvelle vague de contamination du virus. La parade qui a été trouvée, c’est de se tourner vers une version virtuelle de l’évènement. Les films qui se verraient distingués pourront alors prévaloir du label Cannes lors de leur projection dans d’autres festivals étrangers y compris ceux de Venise, Locarno, Toronto et bien plus encore. Pour le Festival d’Annecy, l’option la plus probable a été également la possibilité d’un festival virtuel. En effet, du 21 au 27 septembre 2020, l’évènement s’est déroulé sur diverses plateformes en ligne et au cours de cette convention, de superbes longs-métrages ont été mis en avant pour la beauté de l’évènement. Pour finir, la 49e édition du Festival du Nouveau Cinéma, convention internationale s’est tenue de manière virtuelle à partir du 7 octobre 2020 mettant sur le devant de la scène 10 intéressants longs-métrages, dont La hija de une ladrón (Espagne), Tout simplement noir (France), Thalasso (France), Night Has comme (Belgique), etc.

L’avenir des conventions et festivals de cinéma : L’exemple des casinos en ligne

Comment les conventions cinématographiques peuvent s’inspirer des casinos en ligne pour survivre ? C’est très simple ! Les sites de pari en ligne ont vu le jour à une période où les établissements terrestres étaient toujours d’actualité. Le grand défi a donc été de décentraliser complètement l’affluence des casinos physique pour la rediriger vers les plateformes en ligne. Pari tenu ! Aujourd’hui, plus de 75% des activités de pari enregistrées se passent dans la sphère virtuelle avec plus de 48,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France seulement entre 2007 et 2017. Mieux, les casinos en ligne ont considérablement augmenté l’intérêt porté aux jeux de hasard. Comment ? Eh bien les détenteurs de sites terrestres comme en ligne ont choisi de concentrer la plupart de leur effort et moyen à rendre plus attrayants le divertissement virtuel. Dans ce sillage, les sites en ligne ont connu l’apport de la technologie 3D, du streaming pour les jeux live, des smartphones de dernière génération, de la Réalité virtuelle, de la technologie HTML5, de la blockchain à travers les cryptomonnaies et bien plus encore. Radicalement, les sites onlines l’ont emporté. Pour les conventions et festivals de films, les acteurs du secteur pourraient penser à investir davantage dans les festivals virtuels comme ça a été le cas pour le FNC 2020. Les distinctions, les nominations et autres activités qui se déroulent durant ces festivals pourraient être retransmises à travers des plateformes en ligne sur lesquels les cinéphiles pourraient les suivre. En outre de nombreuses innovations dans le secteur pourraient également augmenter l’intérêt pour les conventions et les parer à d’autres déconvenues physiques comme la crise du Covid.

0 Comments
Articles Cinéma récents
De l’écran à la table, les meilleures recettes ciné-séries à faire pendant le confinement (ou pas)
Chaos Walking : découvrez la bande-annonce du film avec Tom Holland et Daisy Ridley
People’s Choice Awards 2020 : Bad Boys for Life, Hamilton et The Kissing Booth 2 sont les grands gagnants
The Suicide Squad : Sylvester Stallone annoncé au casting du film de James Gunn
Lilo & Stitch : Jon M. Chu (Crazy Rich Asians) en pourparlers pour réaliser le film live action
Articles Cinéma populaires
A vos commentaires

venenatis nunc ut id dapibus Lorem mi, ipsum ante. vel,