Trouvez un événement

Le Mag- Menu

Interview avec Joe Adler : Simon Baker est « un mec très sympa. Un gars professionnel »

Interview avec Joe Adler : Simon Baker est "un mec très sympa. Un gars professionnel"

Publié le 9 juillet 2015 par - Crédit Photo : Roster Con

Découvrez la seconde partie de notre interview exclusive avec Joe Adler lors de la convention Grey’s Anatomy. Son rôle dans Mentalist, la direction et son avenir sont au rendez-vous.

Vous avez joué pendant deux saisons dans Mentalist, quels souvenirs gardez-vous de cette expérience ?
C’était la première fois que j’étais dans une série de façon régulière alors c’était un très bon apprentissage pour moi en terme de « travail au quotidien ». J’étais très proche des acteurs et des techniciens, surtout des techniciens d’ailleurs. Je jouais dans ce qu’on appelle à Los Angeles le « prime time softball » – le baseball américain. Pour vous expliquer rapidement, toutes les séries TV ont leur équipe de softball, Mentalist a une équipe, Grey’s Anatomy a une équipe etc. et donc je jouais dans celle du Mentalist. Peu d’acteurs rejoignent habituellement les équipes, ce sont surtout des membres de l’équipe technique qui jouent et du coup, c’est par cette expérience, que j’ai noué des relations très proches avec les techniciens. Ce sont des moments dont je me souviendrais toujours. Les producteurs m’ont offert une grande opportunité lorsqu’ils m’ont engagé sur Mentalist, je leur en serais toujours reconnaissant. Qui plus est, de jouer un personnage si toqué, si bête c’était vraiment très drôle pour moi. Ça aussi je m’en souviendrai toujours.

Et Simon Baker, comment est-il ?
C’est un mec très sympa. Un gars professionnel. Il est marrant à regarder sur un plateau parce qu’il est très détendu. Comme son personnage est très charmant, charismatique et qu’il est vraiment comme ça dans la vraie vie, il ramène ça sur le plateau et dès que l’on commence à tourner il est déjà dans son personnage. Il taquine aussi pas mal les gens.
C’était également très intéressant de le voir travailler en tant que directeur, de voir comment un acteur de la série dirige, et surtout lorsqu’ils ont à diriger tout en étant dans la scène en tant qu’acteur. C’est très intéressant de voir cette dynamique. Avant Simon, je n’avais jamais vu quelqu’un faire les deux choses en même temps alors quand je le voyais faire, j’observais beaucoup comment il était, comment il se souciait des caméras, des angles, de ce que nous faisions sans être concentré sur lui-même. Par contre, dès que l’on tournait, il connaissait toutes ses répliques par cœur, il était parfait. Et moi, j’étais la « mon dieu, comment est-ce qu’il fait pour réfléchir à tout ça et être parfait dans ses scènes en même temps. »

La réalisation pourrait être quelque chose qui vous intéresserait ?
Je ne sais pas. L’idée de le faire peut être oui, mais ce serait un monde tellement inconnu pour moi. Je ne suis pas allé dans une école de cinéma donc tout ce que je connais sur la direction c’est ce que j’ai appris en étant sur les plateaux. Donc d’en parler, j’aime beaucoup, mais de là à le faire… Je ne suis pas sur d’être prêt, mais qui sait, dans 10 ou 20 ans je tenterais peut être l’aventure. Mais pour l’instant je veux me concentrer sur ma carrière d’acteur.

Vous avez d’autres projets en dehors de Grey’s Anatomy ?
Pas en ce moment. J’ai quelques touches pour des projets mais rien n’est sûr pour le moment. Ce métier est vraiment très dur, rien n’est sûr à 100% tant que vous n’êtes pas devant la caméra en train de filmer. Ça a été une période un peu tranquille pour moi c’est pour ça que je vis à Los Angeles mais que je vais également chez des amis et de la famille à New York pour avoir des rendez-vous et passer des auditions. Donc pour l’instant j’attends, si je prochain boulot c’est Grey’s Anatomy ce sera Grey’s Anatomy et si c’est quelque chose d’autre ce sera quelque chose d’autre. Pour l’instant j’attends de voir où le vent va me porter.

Découvrez également notre interview décalée avec Joe… séries, sports, réseaux sociaux, sushis… tout y est évoqué !

Cet article parle de...

Articles Interviews récents

Robert Carlyle : « Rumplestiltskin va beaucoup me manquer »
Bloggers’ : le magazine des mordus de littérature Young Adult
Les scientifiques sont-ils des rigolos ?
Une carte postale d’une femme sous emprise
« &moi », la collection livresque 100% plaisir, 100% romance

Articles Interviews populaires

A vos commentaires

Retrouvez tous les produits dérivés de vos films et séries préféré(e)s sur notre boutique »

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer